Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Brive : 82 victimes font appel à la Maison de Soie en quatre mois

-
Par , France Bleu Limousin

Ouverte au début du mois de novembre 2020, l'association Maison de Soie a Brive a déjà reçu 82 victimes de violences. L'association se développe et ouvre dès le mois de mars des activités pour aider les victimes à se reconstruire.

La Maison de Soie dresse un premier bilan.
La Maison de Soie dresse un premier bilan.

Ouverte, depuis un peu plus de 100 jours, l'heure est au premier bilan pour la Maison de Soie à Brive. 82 personnes ont tapé à la porte de l'association. Sur ces victimes de violences physiques, psychologiques et sexuelles, 79 sont des femmes. Dans la grande majorité des cas, les auteurs de ces actes sont des hommes.

Selon des deux sages-femmes à la tête de l'association, ces violences touchent tous les milieux et toutes les classes sociales. 

11 personnes se rendent spontanément à l'association

L'association commence à avoir sa réputation. 11 victimes ont franchis la porte de la Maison de Soie spontanément. De nombreuses victimes ont aussi été orientées par différents acteurs : des forces de l'ordre aux professionnels de santé en passant par d'autres associations.

Prochaine étape, la création d'ateliers de reconstruction dès le mois prochains à la Maison de Soie. Les victimes pourront suivre des cours de Karaté thérapeutique ou encore de chants par exemple. Le but est de réapprendre à se positionner, à  s'exprimer et à s'affirmer après avoir subis les coups ou les insultes. Dès septembre prochain, les auteurs seront aussi pris en charge, après le temps judiciaire, avec des atelier afin d'éviter le plus possible la récidive.

Le 3919, le numéro d'urgence
Le 3919, le numéro d'urgence © Radio France - Radio France
Choix de la station

À venir dansDanssecondess