Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Brive : les irréductibles gilets jaunes du rond-point de Cana

vendredi 23 novembre 2018 à 18:09 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin

A Brive, depuis une semaine les gilets jaunes occupent le rond-point de Cana. Grâce à de nombreux dons ils ont peu à peu créé un véritable camp, à l'image d'une ZAD. Et ils sont décidés à tenir le site le temps qu'il faudra.

Les gilets jaunes occupent le rond-point jour et nuit mais sans gêner la circulation la plupart du temps.
Les gilets jaunes occupent le rond-point jour et nuit mais sans gêner la circulation la plupart du temps. © Radio France - Philippe Graziani

Brive-la-Gaillarde, France

"On n'est pas près de bouger de là. Tant qu'on ne vient pas nous déloger". Comme Jonathan, tous les gilets jaunes au rond-point de Cana affirment leur volonté de rester là coûte que coûte. C'est samedi dernier que le site à la sortie de l'autoroute A 20 a été envahi par les gilets jaunes, comme beaucoup d'autres. Mais ces derniers n'en ont plus bouger. "Si on veut le garder c'est parce que c'est un des seuls en France qui n'a pas été délogé" explique Jonathan. 

C'est un mouvement populaire" Chrsitiane

Le barrage n'est jamais bloquant. Les gilets jaunes filtrent la circulation de temps en temps. Mais ils sont là surtout pour se faire voir explique Christiane. "Si on nous voit pas ça sert à rien ". Par des pancartes les automobilistes et routiers sont invités à klaxonner. Ils ne s'en privent pas. Rares sont ceux qui manifestent leur opposition au contraire. "Ils sont avec nous, assure Christiane. On a très très peu de récalcitrants. C'est un mouvement populaire"

Une cabane tout confort

La cabane a été montée à l'aide de dizaines de palettes apportées par des entreprises locales.  - Radio France
La cabane a été montée à l'aide de dizaines de palettes apportées par des entreprises locales. © Radio France - Philippe Graziani

Cette popularité se voit aussi concrètement.  Une grande construction de palettes se dresse sur un côté du rond-point. "Ce sont des entreprises du coin qui les ont apportées" explique Michel. A l'intérieur des couchages, une gazinière et des victuailles en grande quantité. Tout est le fruit de la générosité locale, soulignent les gilets jaunes. "C'est notre cabane, notre maison, on y est bien" dit en riant Angélique. De quoi tenir un siège. Les gilets jaunes de Cana en ont bien l'intention. Ils ont même déjà décoré leur sapin de Noël.