Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Brive : ouverture de la Maison de Soie, un lieu d'accueil de toutes les victimes de violences

-
Par , France Bleu Limousin

Les victimes de violences ont un nouveau lieu d'accueil en Corrèze. La Maison de Soie a ouvert le 2 novembre au sein de l'hôpital de Brive. Un lieu unique en son genre dans la région. Les victimes de violences y trouvent un accompagnement personnalisé et global.

La Maison de Soie accueillera les femmes victimes de violences conjugales, très nombreuses hélas. Mais pas seulement. Et elle accueillera aussi les auteurs de ces violences
La Maison de Soie accueillera les femmes victimes de violences conjugales, très nombreuses hélas. Mais pas seulement. Et elle accueillera aussi les auteurs de ces violences © Maxppp - Photo Illustration Hervé Kielwasser

La soie est un symbole de douceur mais aussi de solidité. Voilà pour l'appellation de ce nouveau lieu ouvert début novembre à Brive. La Maison de Soie est située face aux urgences de l'hôpital de la cité gaillarde. C'est l'ancien gynécologue briviste, le docteur Claude Rosenthal, président aujourd'hui de Gynécologue sans Frontière, qui est à l'origine de l'initiative. Le modèle de cette maison est calqué sur celui de la Maison des Femmes de Saint-Denis en région parisienne. Mais la structure briviste ne sera pas réservée uniquement aux femmes. Elle accueillera les enfants victimes ou témoins de violences mais aussi les hommes. "Si une femme meurt tous les deux jours et demi sous les coups de son compagnon, un homme meurt toutes les semaines, donc ça existe aussi" rappelle le Dr. Rosenthal.

Un seul lieu pour tout

La nouveauté apportée par cette maison est de regrouper en un seul lieu tous les intervenants dans la prise en charge des victimes de ces violences : personnel médical, psychologue, acteurs du médico-social, de la justice et la police. "Ce que nous voulons c'est que la victime ne fasse plus le chemin : le médecin, la police, l'avocat, mais qu'elle trouve chez nous tout ce qu'elle va chercher en une seule fois". Pour mettre fin au "parcours du combattant" précise Claude Rosenthal. La victime "aura accès aussi au parcours de résilience" ajoute Claire Laval, coordinatrice de la Maison de Soie. C'est tout le parcours de reconstruction qui peut se faire de manière individuelle ou collective". Celui-ci sera encadré par des associations spécialisées partenaires de la maison.

Une réponse à la violence intérieure" Dr. Claude Rosenthal

La grande nouveauté aussi de ce lieu est qu'il accueillera également les auteurs des violences. "Si vous ne traitez pas les auteurs il va y avoir récidive" indique le Dr. Rosenthal qui ajoute : "Quant on tue quelqu'un, quand on viole un enfant ou un femme c'est que dans sa tête on a quand même un problème (...) donc ce que l'on veut apporter c'est une réponse à cette violence intérieure qui a poussé à l'acte." Traiter le mal à la racine donc tout autant que ses victimes. 

La Maison de Soie est situé au Centre Hospitalier de Brive : 05 55 20 57 24. 

Facebook : Maison de Soie Brive

Choix de la station

À venir dansDanssecondess