Société

En immersion avec la 5ème compagnie du 2ème Rima

Par Christelle Caillot, France Bleu Maine jeudi 26 janvier 2017 à 10:32

L'un des soldats du 2ème Rima à l'entraînement sur le camps d'Auvours
L'un des soldats du 2ème Rima à l'entraînement sur le camps d'Auvours © Radio France - Christelle Caillot

VIDEO : nous avons pu suivre l'un des entraînements des militaires la 5ème compagnie du 2ème Rima de Champagné, en Sarthe.

La 5ème compagnie du 2ème Rima de Champagné en Sarthe vient d'être créée. Cette semaine, plusieurs de ces 150 militaires se sont entraînés jour et nuit sur le camp d'Auvours. D'ici l'été, ils devraient partir à Mayotte.

Un entraînement comme en mission de combat

Avec des températures allant jusqu'à moins sept degrés en Sarthe, les militaires n'ont pas eu peur de rester parfois plusieurs heures recroquevillés dans la forêt. Ils s'entraînent comme s'ils étaient en mission de combat. "Nous sommes sur un exercice de 48h en groupe et à pied" nous dit le capitaine David, qui commande la 2ème compagnie. "Nous avons engagé une phase de combat de 24h en opposition; c'est un exercice à pied en face à face. Tous les militaires sont en tenue de combat; ils ont des capteurs sur les tenues et sur les casques; il y a un bipeur et un capteur sur l'arme afin de voir quand on tire si on a touché l'adversaire. Bien évidemment, on est armé de nos Famas mais on tire avec des balles à blanc. En été, la compagnie devrait partir à Mayotte afin notamment de surveiller le littoral".

L'un des militaires de la 5ème compagnie du 2ème Rima - Radio France
L'un des militaires de la 5ème compagnie du 2ème Rima © Radio France - Christelle Caillot
L'un des militaires de la 5ème compagnie du 2ème Rima lors d'une opération de combat - Radio France
L'un des militaires de la 5ème compagnie du 2ème Rima lors d'une opération de combat © Radio France - Christelle Caillot

Il y aura bien une mascotte

"Oui tout à fait, il y aura bien une mascotte dans la cette nouvelle compagnie" souligne le capitaine David. "On a mis en place et on va concrétiser ça dans l'année qui vient la récupération des traditions du bataillon de marche numéro cinq qui appartenait au 2ème régiment colonial. C'est un bataillon qui a existé de 1941 à 1945, qui a été créé au Cameroun et qui avait comme mascotte l'éléphant. Nous avons donc récupéré l'éléphant comme mascotte de la compagnie". Alors bien sur la question suivante que l'on pose au capitaine c'est, étant donné que ses collègues de la 2ème compagnie défilent avec un bouc, il envisage lui de défiler avec un éléphant, il répond : "rien est impossible !"

A LIRE AUSSI - Trois choses que vous ne savez pas sur les militaires du 2e RIMa de Champagné

Le programme du régiment pour 2017

Les 1.200 militaires du 2ème Rima ne vont pas chômer cette année. "En plus, de l'opération Sentinelle (Vigipirate) dans plusieurs régions de France qui se poursuit, les militaires vont également partir à l'étranger" nous dit Pascal Ianni, le chef de corps du régiment. "Nous allons combattre en Afrique avec des éléments au Sahel, nous serons aussi en Estonie. 2017 sera aussi la poursuite de la montée en puissance de la réserve du régiment et j'ai bon espoir de créer une 2ème compagnie de réserve soit fin 2017 ou début 2018 afin d'avoir deux unités de réserve. Nous pourrons ainsi passer à 350 personnes".

VIDEO - « Le regard sur l’armée évolue positivement » selon le chef de corps du 2eme RIMa de Champagné