Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

BTP : le risque zéro n’existe pas

mardi 21 novembre 2017 à 14:06 Par Patrick Rossi et Caroline Filippi, France Bleu RCFM

Un mort et une catastrophe évitée de peu en l’espace de quelques heures. La sécurité sur les chantiers se pose quotidiennement pour les entrepreneurs. Elle fait l’objet d’une prévention accrue dans un environnement où le risque zéro n’existe pas.

Le risque zéro n'existe pas sur les chantiers
Le risque zéro n'existe pas sur les chantiers © Radio France - Olivier Castel

Corse, France

Un homme écrasé par son propre engin de chantier, la flèche d’une grue qui chute lourdement dans une rue en plein cœur d’Ajaccio, à proximité de l’école des Salines V, ne faisant fort heureusement qu’un seul blessé ! Deux accidents qui posent la question de la sécurité sur les chantiers. « La sécurité sur les chantiers fait l’objet d’actions massives de prévention » indique José Santoni, le secrétaire général de la fédération du BTP de la Corse-du-Sud. « La prévention et la sécurité sur les chantiers font partie de nos priorités. Tout est bien règlementé et diverses obligations sont faites en la matière aux entrepreneurs et à leurs ouvriers. Malheureusement, le secteur est très accidentogène. Le risque zéro n’existe pas. Mais nous essayons de gérer au mieux, par la prévention, la disparition de ce risque ou la diminution de ce risque » précise en conclusion José Santoni.

José Santoni, secrétaire général de la fédération du BTP de la Corse-du-Sud : "le risque zéro n'existe pas".