Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Le centre d'enfouissement des déchets nucléaires de Bure dans la Meuse

Bure : un millier de manifestants antinucléaire à Bar-Le-Duc, des vitrines cassées et 3 personnes interpellées

La manifestation des antinucléaires contre le site d’enfouissement de Bure (Meuse) ce samedi à Bar-Le-Duc a rassemblé près d’un millier de personnes selon la préfecture, plus de 3.000 selon les organisateurs. Des casseurs ont perturbé le cortège. Il y a eu des blessés et des interpellations.

La manifestation a rassemblé plus d'un millier de personnes
La manifestation a rassemblé plus d'un millier de personnes © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

Bar-le-Duc, France

Quatre mois après l’évacuation du bois Lejuc à côté de Bure, les antinucléaires s’étaient donné rendez-vous à Bar-Le-Duc dans la Meuse ce samedi pour une manifestation festive. Le cortège qui a rassemblé 1.000 personnes selon la préfecture et plus de 3.000 selon les organisateurs s’est élancé à 14h30. La manifestation a été perturbée par des casseurs.

Une poubelle nucléaire

Les manifestants ont défilé jusqu’à la place Reggio, en face de la préfecture. Ils étaient venus de toute la France, mais aussi de Belgique et d’Allemagne. Des tables-rondes ont aussi eu lieu dans le centre-ville dans la matinée.

Les manifestants dénoncent le projet mené par l’Andra qui vise à enfouir 500 mêtres sous terre les déchets les plus radioactifs du parc nucléaire français.

Des heurts entre les casseurs et les forces de l’ordre

Peu après le démarrage du cortège, environ 150 personnes cagoulées et vêtues de noir ont investi le cortège. Les casseurs s’en sont pris aux vitines d’une société de BTP et d’une société d’expertise, puis à deux agences bancaires. Des pierres et des fumigènes ont  été lancés suite à l’intervention des CRS et des gendarmes mobiles.

Trois personnes ont été interpellées. Il y a 6 blessé du côté des forces de l’ordre et un blessé léger du côté des manifestants.

Choix de la station

France Bleu