Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

"C'est à la chaîne, trois minutes par patient" : à Forbach, le succès des tests gratuits du Covid-19

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

L'hôpital Marie-Madeleine de Forbach a proposé pendant deux jours des tests de dépistage gratuits et sans ordonnance du coronavirus à l'entrée des urgences. Une formule à succès : 186 tests ont été effectués le premier jour, et une file d'attente qui n'a pas désempli.

La queue s'allonge devant la tente où sont effectués les dépistages, devant l'entrée des urgences de Marie-Madeleine.
La queue s'allonge devant la tente où sont effectués les dépistages, devant l'entrée des urgences de Marie-Madeleine. © Radio France - Marc Bertrand

Le temps de tirer l'écouvillon de son sachet, les gestes sont rapides, le regard précis : à l'intérieur de la tente installée devant l'entrée des urgences de l'hôpital Marie-Madeleine de Forbach, on ne perd pas de temps : il y a du monde qui attend. Le stand de dépistage PCR du coronavirus a été installé pour la deuxième fois en trois semaines, sur ordre de l'Agence régionale de santé et de la préfecture de la Moselle. Elle est restée vendredi et samedi toute la journée, est annoncée par une affichette : "Tests Covid-19 gratuits". Qui plus est, sans ordonnance, et sans rendez-vous. Et c'est la recette du succès.

186 patients dépistés en une journée

"Il y a énormément de monde. On a eu 186 personnes hier, c'est un travail à la chaîne, un patient qui passe toutes les 3 minutes à peu près", explique la laborantine. Ce qui motive les Forbachois, et ceux venus d'ailleurs, dans la queue ? "La peur !", s'écrie Joël, 77 ans, venu se faire tester "parce qu'on nous le rabâche à longueur de journée à la télé". D'autres sont là parce qu'ils ont des symptômes qui les font douter. Mais surtout, il y a du monde, parce que c'est gratuit et sans rendez-vous.

"J'ai appelé toute la semaine des laboratoires, aucun n'a réussi à me donner un rendez-vous", explique Hersan, un jeune homme venu "par précaution, pour protéger les autres". "J'ai encore rappelé un laboratoire hier, ils m'ont dit : allez vous faire tester à Forbach ! Et c'est vrai qu'ici c'est facile". Oui, mais la tente de dépistage ne sera restée que deux jours devant les urgences de Forbach

Choix de la station

À venir dansDanssecondess