Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

C'est fait, la Corrèze vote le retour aux 90 km/h sur toutes les routes départementales

-
Par , France Bleu Limousin

Le retour de la vitesse à 90km/h sur les routes départementales de Corrèze est en bonne voie. Ce vendredi matin, le conseil départemental vient de voter la décision... qui n'entre pas en vigueur immédiatement.

La Corrèze vote le retour à 90km/h sur les routes départementales (photo d'illustration)
La Corrèze vote le retour à 90km/h sur les routes départementales (photo d'illustration) © Radio France - Thierry Colin

Tulle, France

Le doute doit être levé immédiatement : jusqu'à nouvel ordre, la vitesse maximale autorisée sur les routes départementales de Corrèze reste bien fixée à 80km/h. Mais, ce vendredi matin, un nouveau pas vient d'être fait vers un retour à 90 km/h ainsi que Pascal Coste, le président du conseil départemental, le fait savoir depuis plusieurs semaines.

Réunis en session plénière ce vendredi matin à l'hôtel du département à Tulle, les élus viennent de voter une délibération en ce sens à l'unanimité des présents. Ils s’engouffrent en fait dans la possibilité offerte par le Premier ministre, même si un amendement à la loi doit encore être adopté pour pouvoir véritablement le faire.

Retour à 90km/h sur tout le réseau départemental

Finalement, ce retour à 90km/h se fera sur tout le réseau des routes corréziennes alors que, dans un premier temps, la collectivité avait envisagé de le faire sur 1.000 kilomètres dits structurants (routes principales) sur les 4.700 kilomètres que compte le réseau. Dans un souci de lisibilité des différentes vitesses, pour ne pas que les conducteurs s’emmêlent entre 90 et 80 sans trop savoir où ça change, le département décide un retour total à 90km/h après concertation avec les maires. Il a aussi été demandé aux élus de signaler les zones, sur leur commune, qu’ils aimeraient voir passer à 70 ou 50km/h, car dangereuses. La concertation a aussi été menée avec les services de l’Etat pour leur expertise et leur connaissance de l’accidentologie, et avec les associations de représentants d’usagers de la route et de sécurité routière. Une carte, déjà élaborée, est ainsi en cours d’affinage. Nous ne la publions pas car il s'agit, pour l'heure, d'un document de travail.

La vitesse en cause dans 17% des accidents graves en Corrèze

Pour expliquer sa décision, le département indique que " la vitesse est la cause principale dans 17% des accidents graves en Corrèze ". Les chaussées humides sont, elles, responsables dans un accident sur deux. C'est la raison pour laquelle le département rappellera, avec des panneaux, que la vitesse est limitée à 80km/h par temps de pluie. Mais, avant que le 90km/h soit à nouveau en vigueur, il faut plusieurs conditions : que la loi soit amendée et promulguée,  mais aussi que la commission départementale de sécurité routière, sous l’autorité de la préfecture, donne un avis puis que le président du conseil départemental prenne un arrêté. Peu probable que ce soit le cas d'ici la fin de l'été. En attendant, donc, la vitesse reste limitée à 80km/h sur les routes départementales de Corrèze.

Plan de prévention et de sécurité routière

Ce retour à 90km/h sur les routes de Corrèze sera accompagné d’un plan de prévention et de sécurité routière " ambitieux, avec plusieurs volets ".  Des opérations de prévention pour les publics les plus touchés, les seniors et les jeunes (des actions seront faites dans les collèges). Un plan de prévention pour traiter les principales causes d’accidents (alcool et stupéfiants) sera établi, des partenariats développés avec les associations et les collectivités pour l'acquisition de matériel de sensibilisation : radars pédagogiques, radars adaptatifs comportementaux en entrées d’agglomération, etc. Un observatoire de l’accidentologie sera aussi créé.

Quelle continuité pour les routes vers les départements voisins ?

Interrogé par l'opposition sur ce qu'il se passera pour les automobilistes circulant à 90km/h et basculant dans un département voisin bien que sur la même route, Pascal Coste a fait état, à l'heure qu'il est, de situations disparates. " Le Cantal est sur la même logique que la Corrèze, la Creuse devrait être en poursuite à 90km/h sur les axes principaux, ça serait aussi le cas pour le Lot. C'est plus difficile pour le Puy-de-Dôme où l'accidentologie est forte, alors que la Haute-Vienne veut d’abord faire une étude sur l’accidentologie ". La position de la Dordogne n'a pas été évoquée.