Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

C'est la Journée internationale des enfants disparus ce lundi 25 mai

-
Par , France Bleu

Chaque année, environ 50 000 enfants disparaissent en France et certains ne sont jamais retrouvés. Un numéro existe pour les familles et proches d’enfants disparus : le 116 000.

Le but principal de la Journée internationale des enfants disparus est de se remémorer les noms et les visages des enfants qui ont été portés disparus.
Le but principal de la Journée internationale des enfants disparus est de se remémorer les noms et les visages des enfants qui ont été portés disparus. © Maxppp - Patrice Lapoirie

En France, toutes les dix minutes, un enfant disparaît. Chiffre rappelé ce lundi 25 mai à l’occasion de la 18e journée internationale des enfants disparus. 

50 000 disparitions d'enfants par an 

L'année dernière, plus de 51 000 enfants ont disparu. Il y plusieurs cas de figures : des enfants qui font des fugues et qui ne reviennent jamais, enlevé par l’un des deux parents ou lors d’une mauvaise rencontre. Le but principal de la Journée internationale des enfants disparus est de se remémorer les noms et les visages des enfants qui ont été portés disparus et de diffuser un message de solidarité à l'échelle internationale pour les parents qui ne savent pas où leur enfant est ou ce qu'il ou elle est devenu(e).

Un numéro spécial : le 116 000

Chaque 25 mai permet aux personnes sensibles à la cause des enfants disparus et de leurs familles de se mobiliser pour mieux faire connaitre l’action des associations et leur apporter les moyens de leur action. Ainsi la période du 25 mai est-elle consacrée de façon récurrente à la communication autour du n° d’appel 116 000, numéro européen gratuit et disponible 24h/24 pour recevoir les appels de personnes concernées par une disparition d’enfant.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess