Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"C'est normal", Omar Sy réagit sur son soutien au jeune Mody

dimanche 20 janvier 2019 à 8:45 Par Pierre-Antoine Lefort, France Bleu Touraine et France Bleu Nord

Omar Sy était invité ce samedi soir dans l'émission Bonsoir, sur Canal+. Il est revenu sur son soutien à Mody, ce jeune réfugié malien qui devait quitter l'Indre-et-Loire alors qu'il avait commencé à se reconstruire. 30 000 personnes ont signé la pétition, qui a fonctionné.

Oma Sy revient sur son soutien au jeune mody, malien de 16 ans qui devait quitter l'Indre-et-Loire. "C'est normal" estime l'acteur.
Oma Sy revient sur son soutien au jeune mody, malien de 16 ans qui devait quitter l'Indre-et-Loire. "C'est normal" estime l'acteur. © Maxppp - FLORENT MOREAU /PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP

Indre-et-Loire, France

"C'est normal", estime Omar Sy. Ce samedi soir, dans l'Emission Bonsoir sur Canal +, l'acteur français est revenu sur la mobilisation autour de l'histoire du jeune Mody. 

Mody, jeune orphelin malien de 16 ans est arrivé en Indre-et-Loire il y a quatre mois. Il est pris en charge par l'aide sociale à l'enfance, logé à l'hôtel.  Il y a une dizaine de jours, il apprend qu'il doit quitter le département pour Lille, où l'attend une place en foyer. 

Cela me perturbait de voir quelqu'un qui était dans un processus assez sain (...)  et qui d'un coup était perturbé"

Mody a pourtant commencé à se reconstruire en Indre-et-Loire, accompagné par plusieurs familles. L'une d'entre-elles lance une pétition pour que le jeune reste en Indre-et-Loire. Elle est relayée par des milliers d'anonymes sur les réseaux sociaux, mais aussi par des personnalités, dont Omar Sy. 

La mobilisation a fonctionné

Twitter "sert à informer", explique l'acteur à nos confrères de Canal+. "J'informe cette audience, quand cela me touche, et là c'était le cas. Cela me perturbait de voir qu'il y a quelqu'un qui est dans un processus assez sain, qui était assez prometteur, et qui d'un coup était perturbé, alors que l'on pouvait faire quelque chose." Cette réaction est disponible dans le replay de l'émission Bonsoir, à partir de la 37ème minute. 

Comme Omar Sy, d'autres stars ont emboité le pas : Antoine de Caunes, Laeticia Hallyday ou encore Marina Foïs. 30 mille personnes signent la pétition. Lundi 14, alors que Mody allait monter dans le train, la décision tombe : le jeune homme peut rester en Indre-et-Loire. Ça s'est passé comme dans les films", raconte Hélène Soubise, à l'origine de la mobilisation. 

L'acteur français sera d'ailleurs l'invité d'Arnold Derek ce lundi 21 janvier dans France Bleu soir pour revenir sur son actualité récente, entre 19h et 20H.