Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les supporters de Nîmes interdits de stade pour le derby contre Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu Gard Lozère, France Bleu

La préfecture de Montpellier interdit la présence des supporters du Nîmes Olympique au stade de la Mosson et dans plusieurs quartiers de Montpellier le 25 septembre à l'occasion du derby entre le MHSC et Nîmes. Une mesure justifiée selon les autorités par les débordements récents.

Illustration. Lors du précédent Montpellier-Nîmes, la rencontre avait été interrompue pendant une demi-heure après une tentative d'envahissement de terrain
Illustration. Lors du précédent Montpellier-Nîmes, la rencontre avait été interrompue pendant une demi-heure après une tentative d'envahissement de terrain © Maxppp - Jean-Michel Mart

Les supporters nîmois ne pourront pas se déplacer à Montpellier le mercredi 25 septembre pour assister à la rencontre entre le Montpellier Hérault et le Nîmes Olympique. Dans un arrêté pris le 13 septembre et rendu public le 20, le nouveau préfet de l'Hérault Jacques Witkowski, interdit "à toute personne se prévalant de la qualité de supporter du club de Nîmes Olympique" de se rendre au stade de la Mosson ainsi que dans certains quartiers de Montpellier entre midi et minuit le 25 septembre.

Leur présence est interdite quartiers Hôpitaux/Facultés, Mosson et dans tout le centre-ville de Montpellier. Drapeaux, pétards, fumigènes, banderoles et "tout objet pouvant être utilisé comme un projectile" sont interdits dans le périmètre.

Sur trois pages, la préfecture justifie cette décision par les débordements récents lors des dernières rencontres entre les deux clubs, ainsi que l'histoire de la rivalité entre les supporters des deux équipes.

En janvier dernier, les supporters montpelliérains avaient eux aussi été interdits de stade à Nîmes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu