Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"C'est peut-être le système de demain" : dans l'Yonne, la maison autonome de Nadine et Élodie

vendredi 15 juin 2018 à 0:23 Par Lisa Guyenne, France Bleu Auxerre

C'est une question que beaucoup d'entre nous se posent : comment réduire nos dépenses ? Entre l'énergie et l'alimentation, pas toujours facile de boucler les fins de mois. Mais il existe des solutions. En Puisaye, une mère et sa fille ont opté pour la vie en autonomie. Rencontre.

Nadine et sa jument, Galaxie
Nadine et sa jument, Galaxie © Radio France - Lisa Guyenne

Yonne, France

Dans leur ancien corps de ferme de trois hectares, Nadine et Élodie, sa fille, n'ont besoin de rien, ou presque : fini le supermarché, ici, tout est à portée de main, explique Élodie. "On a deux chèvres, qui nous permettent de faire notre fromage, notre beurre et nos yaourts. Des poules pour les œufs, des arbres fruitiers pour les confitures. Et la viande, ce sont nos chèvres et nos moutons qui nous la fournissent."

"On a toujours de la viande au congélateur. Et quand on voit le prix d'un fromage, qui coûte au moins quatre euros en grande surface, là ça nous revient à moins d'1,50 euros."

Ecoutez le reportage de France Bleu Auxerre chez Nadine et Elodie

Ancienne employée dans le milieu équestre, Élodie est même en train de dresser une jument, Galaxie, pour l'aider au quotidien : "Pour recommencer à travailler avec les équidés, pour aller chercher du pain, aller voir les voisins, en évitant de prendre la voiture."

Une autonomie qui demande des concessions sur le confort

Certes, ce quotidien n'est pas de tout repos pour les deux femmes, notamment pour Nadine, la maman, aide à domicile de 57 ans : "On a un peu de mal à entretenir cette propriété, nous ne sommes que deux femmes, il faudrait un homme pour bricoler !", sourit-elle. "Mais on essaie quand même de faire avec. Toujours avec l'idée d'être autonome sur le plus de choses possibles !"

Pour autant, et même si cela peut paraître utopiste, pour Élodie, c'est une question d'avenir. "De plus en plus de gens ont des difficultés pour vivre, et ça, c'est peut-être le système de demain." Un système qui passe aussi par l'énergie. Nadine et Élodie viennent d'installer une pompe à chaleur, et se doteront bientôt de panneaux solaires.