Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

"C'est plus que compliqué" : la galère du confinement sans téléphone en Ardèche

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Ceux qui ont des problèmes récurrents de téléphone ou d'internet en Ardèche peinent encore plus depuis le début du confinement pour lutter contre l'épidémie de coronavirus.

Téléphone fixe - illustration
Téléphone fixe - illustration © Radio France - Florence Gotschaux

Le confinement pour lutter contre l'épidémie de coronavirus dure en France, ce qui nous rend dépendant à la technologie : pour le télétravail, joindre ses proches, pour faire l'école à la maison... Et c'est d'autant plus compliqué pour ceux qui, en Ardèche, alertent depuis des mois sur l'état déplorable du réseau de téléphone et d'internet

Aline Speranza, par exemple, gère des hébergements insolites dans des cabanes à Saint-Julien-Labrousse. Une entreprise qu'elle est habituée à gérer sans téléphone fixe et sans connexion internet fiable. Mais d'habitude elle va chercher du réseau dans un cafe, ce qui est impossible depuis le confinement.

"C'est plus que compliqué, résume-t-elle. Là, on a la chance qu'il fasse beau donc je monte au dessus d'une cabane pour capter plus ou moins internet et répondre par mail. Mais quand je me sers de mon téléphone comme routeur, je ne peux pas m'en servir comme téléphone. Donc ceux qui m'appellent, je ne peux pas les avoir."

Utiliser sa box, plutôt que son téléphone 

L'Autorité de régulation des communications, l'Arcep, recommande d'utiliser au maximum sa box internet à la maison pour éviter de saturer le réseau mobile. De quoi agacer encore plus Alain Baraquié, du collectif Orange j'enrage qui se bat justement pour un meilleur réseau filaire en Ardèche. "Chaque fois que quelqu'un est en panne, pour son téléphone fixe ou pour internet, Orange nous dit qu'il y a le téléphone portable et que ça marche bien. Mais là, on se rend compte en temps de crise que si tout le monde se met à passer par le mobile, il y aura de la saturation", déplore-t-il. Mais Orange assure que son réseau est fait pour supporter des charges très importantes... comme c'est le cas par exemple les soirs de nouvel an.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess