Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"C'est quasiment impossible à tenir", les festivals du Poitou inquiets après les annonces du gouvernement

-
Par , France Bleu Poitou

Les festivals d'été pourront avoir lieu mais la ministre de la culture limite pour le moment la jauge à 5.000 spectateurs qui devront rester assis. Pour les festivals poitevins, faire avec ces mesures sanitaires ne sera pas facile.

Le festival au fil du son aura lieu du 29 au 31 juillet 2021
Le festival au fil du son aura lieu du 29 au 31 juillet 2021 - Au fil du son

Pour les festivals de l'été, le verdict est tombé ce jeudi 18 février. La jauge sera limitée à 5.000 spectateurs qui devront rester assis et en plein air. La ministre de la culture Roselyne Bachelot a rencontré les représentants des festivals et le syndicat des musiques actuelles. 

Si certains s'attendaient à une jauge réduite, rendre obligatoire la station assise pour les spectateurs est inconcevable pour Hervé Bernardeau, directeur du festival au Fil du son. "Tout ça me semble extrêmement compliqué à tenir. Sauf à mettre un gendarme à chaque chaise", s'étonne-t-il. 

"Techniquement on se demande déjà comment on va trouver 5.000 chaises et puis il suffit qu'on ait un peu d'eau pour que ça soit encore plus compliqué. C'est quasiment impossible à tenir." Tryo ou encore Vald sont à l'affiche du festival Au fil du son à Civray cette année prévu du 29 au 31 juillet.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"J'ai l'impression que ces gens là n'ont jamais été en festival", poursuit Hervé Bernardeau qui pose aussi la question de l'hébergement. "Quelles règles sanitaires dans le camping ?" demande-t-il notamment. "Il faudrait mieux qu'on annule, on refait une année blanche, plutôt que de remettre des règles impossible à tenir."

Pour Pierre Descamp, le programmateur de la Voix du rock à Couhé dans la Vienne prévu les 4 et 5 juin prochain, "certains festivals ne vont pas s'en remettre." Selon lui ces règles vont à l'encontre de l'essence même des festivals, "le festivalier est un animal social. Il ne peut pas rester assis, surtout dans un concert de rock."

30 millions d'euros d'aides pour le secteur

Si son festival est petit et que les pertes économiques seront moins importantes, il s'inquiète pour les bénévoles. "On a 200 bénévoles et on a peur qu'ils se démobilisent et abandonnent." A l'affiche de son festival, s'il a lieu, il y aura Cali, Mass Hysteria, Gauvin Sers ou Dagoba.

La ministre promet 30 millions d'euros d'aides pour compenser les pertes et pour soutenir les festivals qui préfèrent tout annuler mais cela ne suffira pas selon les organisateurs poitevins.

Des festivals essentiels aussi pour les artistes et l'industrie de la musique. "Si la voix du rock n'existe pas cette année, on essaiera de se réinventer en soutien à ce milieu là", promet Pierre Descamp.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess