Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Arrêtons les atrocités" : à Annecy, One Voice dénonce l'élevage des visons et lapins angora

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

L'association One Voice a organisé ce samedi un rassemblement près du centre commercial Courier à Annecy. L'objectif était de dénoncer l'élevage de visons et lapins angora mais surtout la manière dont la fourrure et les poils sont prélevés pour fabriquer ensuite des vêtements.

Des militants de One Voice ce samedi à Annecy
Des militants de One Voice ce samedi à Annecy © Radio France - Luc Chemla

Une quinzaine de militants de l'association One Voice était dans les rues d'Annecy ce samedi après-midi. Ils se sont retrouvés près du centre commercial Courier pour une action de sensibilisation à l'élevage des visons et lapins angora, dont la fourrure et le poil sont très prisés pour la fabrication de vêtements. 

REPORTAGE - Les militants de One Voice dénoncent la souffrance des visons et lapins angora

Pendant que certains ont été à la rencontre des passants, d'autres militants ont formé un cercle, photos de lapin à la main avec "#stopangora" écrit dessus. Au milieu, l'une d'entre eux était enfermée dans une cage, avec un costume de lapin.

L'association dénonce l'élevage de visons et lapins angora
L'association dénonce l'élevage de visons et lapins angora © Radio France - Luc Chemla
Pour marquer les esprits, une militante a enfilé un costume de lapin, dans une cage
Pour marquer les esprits, une militante a enfilé un costume de lapin, dans une cage © Radio France - Luc Chemla

L'association dénonce d'abord les conditions de vie des animaux. "Ils sont dans des cages très petites, sans aucune lumière naturelle" explique David, également membre d'L214 Annecy. "Les visons arrivent à s'entre dévorer entre eux" ajoute Patricia, la référente de One Voice en Haute-Savoie. 

ECOUTEZ - Patricia, de One Voice en Haute-Savoie, décrit le calvaire des visons et lapins angora

Les poils des lapins arrachés à vif

"Les cages des visons sont mises dans des courants d'air pour favoriser les belles fourrures. Quand ils sont prêts, soit on les électrocute soit on va les gazer ou leur assène un coup derrière la tête et récupère la peau pour le cuir ou la fourrure." Quant au lapin angora, toujours selon Patricia, "il est attaché sur une table et on lui arrache à vif les poils. Il sera exploité deux à trois fois dans l'année. Parfois la peau se craque à chaque tir de poil car elle devient fragile. C'est horrible en fait, cela fait des lésions sur la peau."

Une pancarte d'un manifestant ce samedi à Annecy
Une pancarte d'un manifestant ce samedi à Annecy © Radio France - Luc Chemla

Les associations réclament la fin des élevages

Les associations demandent donc au gouvernement d'interdire l'élevage d'animaux à fourrure. "Arrêtons les atrocités, surtout pour des vêtements dont on a aujourd'hui plus besoin car il existe d'autres matières pour avoir chaud, notamment le synthétique."

REPORTAGE - One Voice sensibilise les passants à Annecy

Dans les rues d'Annecy, les passants ne sont pas tous au fait de ces élevages mais signent quand même la pétition lancée. C'est le cas par exemple, d'Olivier. "_L'être humain est sauvage_, il faut privilégier les besoins primaires et ne pas se diriger vers une industrie de luxe". Selon l'association One Voice, 200.000 visons sont tués chaque année en France. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess