Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"Ça avance trop lentement" : marches contre les violences faites aux femmes à Saint-Étienne et au Puy

-
Par , , France Bleu Saint-Étienne Loire

Une centaine de personnes se sont réunies à Saint-Étienne samedi 23 novembre au matin, autant au Puy-en-Velay, pour réclamer des mesures immédiates contre la violence faite aux femmes.

Une manifestation contre les violences faites aux femmes, à Lyon, en 2019
Une manifestation contre les violences faites aux femmes, à Lyon, en 2019 - PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Saint-Étienne, France

Malgré la pluie, plusieurs centaines de personnes ont manifesté samedi 23 novembre au matin dans la Loire et la Haute-Loire. Elles voulaient dire "stop" aux violences faites aux femmes. Une centaine de manifestants ont marché de la bourse du travail à la Préfecture à Saint-Étienne, au Puy-en-Velay ils était 110 selon la police, place du Breuil.

Les manifestants réclament des mesures pour aider les femmes victimes de violences conjugales. Partout en France d'autres manifestations ont lieu pendant la journée de samedi, deux jours avant les annonces promises par le gouvernement, après plusieurs semaines de concertation dans le cadre du Grenelle des violences conjugales.

La sœur d'une victime d'un féminicide dans la marche

Dans le cortège stéphanoisse trouvait Nathalie Zucco. En 2016, le 25 mars, sa petite sœur Samantha Achenza est morte sous les coups de son compagnon. Il s'agit du dernier féminicide en date dans la Loire. Depuis, les mesures "tardent à venir" pour Nathalie Zucco. "Les femmes qui décident de partir ne savent pas comment se protéger, il y a des choses qui ne doivent plus se produire".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu