Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

"Ça fait du bien" : les rémois s'évadent en Flixbus pour leur premier week-end déconfiné

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Les cars Flixbus reprennent du service après presque sept mois d'arrêt, en raison de la pandémie de Coronavirus. À Bezannes, près de Reims, les Marnais profitent de leur premier week-end sans la limite des 10km, pour s'évader vers la capitale.

Car Flixbus devant la gare Champagne-Ardenne TGV pour un voyage vers Paris, l'un des premiers depuis la réouverture de la ligne avec le déconfinement du mois de mai 2021.
Car Flixbus devant la gare Champagne-Ardenne TGV pour un voyage vers Paris, l'un des premiers depuis la réouverture de la ligne avec le déconfinement du mois de mai 2021. © Radio France - Stéphane Maggiolini

Sept mois que les Flixbus n'avaient pas franchi les grilles de la gare de Champagne-Ardenne TGV. Depuis vendredi, l'opérateur a relancé ses lignes en France, interrompues depuis le confinement de l'automne dernier à cause de la pandémie de coronavirus. Un retour qui intervient pour le premier week-end sans la limitation des 10km, retirée lundi dernier.

Ils étaient une vingtaine, ce samedi matin, à embarquer à bord du car à destination de Paris pour prendre un peu l'air et retrouver des proches. "Je vais voir des amis et voir mon père", confie Adrien, l'un des passagers. "Ça fait du bien de pouvoir partir, ça change de rester à la maison, tout seul. Il faut en profiter", poursuit-il.

L'évasion à petit prix

Le rémois de 25 ans a réservé un billet dès qu'il a appris la reprise des Flixbus. Son trajet Reims-Paris lui est revenu quatre fois moins cher que s'il avait pris le TGV. "_J'ai payé 10 euros, contre quarante, trente euros parfois en train. C'est beaucoup plus économique, ça m'arrange ! C'est certes un peu plus long mais deux heures de car -contre 45mn en TGV- ça va, c'est supportable_", sourit Adrien.

Déconfinement progressif aussi pour Flixbus

Pour le moment la compagnie allemande met en circulation une dizaine de cars par jour, au départ de Bezannes et à destination de Paris ou Nancy. L'un de ces cars est conduit par Demba, lui aussi se déconfine ! "Ça m'avait manqué, ça me démangeait de reprendre le volant, de transporter des gens", témoigne le prestataire parisien de Flixbus. Il affirme que les réservations vont bon train pour cette reprise, "ça se remplit doucement mais sûrement."

Demba s'assure du respect du protocole sanitaire à bord. Le port du masque et de la désinfection des mains sont obligatoires, en ce qui concerne la distanciation, toutes les places sont en ventes mais seulement 30% des sièges ont été réservés sur ce trajet. Facile, pour cette fois, d'espacer un maximum les passagers.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess