Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reconfinement : "Ça ne sert à rien de se ruer dans les magasins" explique le directeur du Super U à Cognin

-
Par , , France Bleu Pays de Savoie

Dans les grandes surfaces, ce n'est pas la cohue comme lors du premier confinement, mais certains clients font quand même du stock. Des pâtes, du lait, de la farine et bien sûr du papier toilette. Les professionnels rassurent, il y a du stock, donc pas de risque de pénurie pour le moment.

Le personnel du supermarché a enregistré 8 fois plus de commandes au Drive
Le personnel du supermarché a enregistré 8 fois plus de commandes au Drive © Maxppp - Gérard Houin

Alors que le président Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi soir un reconfinement pour plusieurs semaines, certains sont déjà allés faire des courses en prévision. Au Super U de Cognin, en Savoie, ce n'est pas encore le rush comme lors du premier confinement, mais certains rayons commencent à se vider.

"Je voulais de la farine bio pour faire des cookies à mes petits-enfants, mais il n'y en a plus", confie Marie-Claude. Dans d'autres caddies, des rouleaux de papier toilettes, des pâtes ... "Non, je ne fais pas de stock", se défendent plusieurs clients. "C'est juste que des pâtes, je n'en n'avais plus."

En caisse, on constate qu'il y a plus de monde que d'habitude. "Beaucoup plus de monde oui, et de plus gros tickets", confie ... la caissière. "Des clients se plaignent parce que certains rayons sont déjà vides, comme par exemple la farine ou le lait."

Même chose au drive. "D'habitude, je suis en rayon, mais là je viens aider au drive", confie Ghislaine. "Parce qu'on a huit commandes qui tombent chaque demi-heure, alors qu'en temps normal on en a une seule."

Mais le directeur du magasin se veut rassurant. "On est loin de la suractivité qu'on a pu avoir après le premier confinement", explique Philippe Herrera, le directeur du Super U. "Les gens sont un peu plus matures donc il n'y a pas d'inquiétude de notre part. Par contre, il ne faut pas se ruer sur les magasins, ça ne sert à rien."

-
- © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess