Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Ça nous donne envie d'avancer" : à Nîmes, de la lingerie adaptée aux femmes atteintes du cancer du sein

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Proposer de la lingerie confortable et sexy aux femmes qui ont un sein en moins. C'est le défi que Léonie a voulu relever. Dans sa boutique nîmoise, les femmes atteintes d'un cancer trouvent des produits adaptés à leur nouvelle poitrine. Mais aussi une écoute bienveillante.

Léonie (à gauche) a ouvert une boutique dans le centre de Nîmes pour les femmes atteintes du cancer du sein.
Léonie (à gauche) a ouvert une boutique dans le centre de Nîmes pour les femmes atteintes du cancer du sein. © Radio France - Claire Leys

La nouvelle est tombée comme une bombe. En août 2018, à 31 ans, Nelly apprend qu'elle a un cancer du sein. Et tout s'enchaîne... La mastectomie (ablation du sein malade), la radiothérapie, la chimio. Dans la boutique "Cœur d'Amazone", elle a trouvé du maquillage bio et des soutiens-gorge adaptés. Pour Nelly, il ne s'agit pas seulement de faire du shopping. Ce magasin lui a permis d'oublier son cancer

Nelly, atteinte d'un cancer du sein

"Quand on nous annonce qu'on va perdre nos cheveux, nos cils... On perd toute notre féminité. On se sent vide."

Léonie, la gérante, a connu le cancer du sein de près. Celui de sa marraine, décédée il y a cinq ans. Lorsqu'elle lui rendait visite à l'hôpital, elle aurait voulu lui offrir des soutiens-gorge sexy, pas ceux qu'on trouve en pharmacie. "Je me suis dit que ça manquait, qu'il fallait faire quelque chose", raconte-t-elle. Fille de commerçants, Léonie profite d'une période de chômage pour ouvrir sa boutique, rue du Chapitre, à Nîmes.

Léonie, gérante de la boutique Cœur d'Amazone

De grands rideaux, une lumière tamisée, un canapé... Léonie a tout fait pour instaurer une ambiance chaleureuse, propice à la confidence. "Régulièrement, les clientes me racontent leur histoire. On rit, on pleure... Je sens qu'elles ont besoin de parler, sans être jugées. Dans ces moments-là, je sais que mon travail est utile", détaille la gérante, émue. 

Nelly approuve. Lorsqu'elle sort de cette boutique, elle se sent bien, elle se sent femme. "Mon cancer, il est presque derrière moi. Il me reste six mois de chimiothérapie", précise-t-elle. En attendant la fin du traitement, Nelly ne manquera pas de rendre visite à Léonie... Pour s'acheter, par exemple, un maillot de bain ! 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess