Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Nîmes, des lycéens sensibilisés à l'égalité hommes-femmes

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Dans le cadre du programme régional "Génération égalité", les lycéens d'Occitanie sont sensibilisés aux problèmes du harcèlement, du sexisme ou encore des violences faites aux femmes. Reportage au lycée Philippe-Lamour à Nîmes.

Les élèves de seconde du lycée Philippe Lamour à Nîmes sont sensibilisés à l'égalité hommes-femme.
Les élèves de seconde du lycée Philippe Lamour à Nîmes sont sensibilisés à l'égalité hommes-femme. © Radio France - Lise Roos-Weil

Face à une vingtaine d'élèves, l'animatrice Marion Froger enchaîne les chiffres et les définitions : "40% des femmes ont fait l'objet de drague importune dans la rue, c'est énorme non ?" interpelle-t-elle devant des lycéens très à l'écoute. Pendant deux heures, le harcèlement, le sexisme ou les violences faites aux femmes sont au cœur de la discussion, dans cet atelier de sensibilisation organisé au lycée Philippe-Lamour à Nîmes. Des sujets que connait déjà bien Sarah : "Quand on a fini les cours et qu'on doit aller prendre notre bus, et qu'on se fait insulter ou qu'on se fait aborder, du coup ça nous parle beaucoup !"

"Certains garçons peuvent prendre conscience de leurs actes ou de leurs paroles, quand ils se moquent des filles ou quand ils font des gestes déplacés. Ils s'en rendront peut-être compte grâce à cette sensibilisation."

Depuis quelques années, la parole se libère mais le sujet reste encore peu traité dans le cercle familial et ces rencontres, initiées par la région Occitanie depuis 2017, permettent aux lycéens d'avoir un espace de discussion et de réflexion. 

Pour Clara et ses copines, le chemin reste encore long pour faire changer les choses. Elle espère que cet atelier sera utile, surtout pour ses camarades de classe. "Certains garçons peuvent prendre conscience de leurs actes ou de leurs paroles, quand ils se moquent des filles ou quand ils font des gestes déplacés, explique l'élève de seconde. Ils s'en rendront peut-être compte grâce à cet atelier."

150.000 lycéens d'Occitanie sensibilisés depuis 2017

Justement, Noa, assis juste à côté dans la classe, a été surpris par l'un des chiffres évoqués. "C'est le nombre des femmes qui meurent sous les coups de leurs conjoints : une femme tous les deux jours. C'est énorme, moi ça me choque !" Pour Marion Froger, membre de l'association "Les Culottées, du Genre Humain" qui a monté ces interventions avec l'association Da Storm à Nîmes, partenaires du programme "Génération égalité", et qui anime la rencontre, les jeunes sont de plus en plus réceptifs à ces sujets. "Ils ont envie de s'en investir, ça les intéresse. Il cherchent des réponses, raconte-elle. Il y a des gamins qui arrivent avec des a priori et qui viennent me voir à la fin du cours pour me dire qu'ils ont changé leur perception."

Depuis 2017, quelque 50.000 lycéens de la région Occitanie ont été sensibilisés à l'égalité hommes-femmes. Un programme unique en France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess