Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"Ça sent le caca !" près de Montpellier, les épandages de boue agacent les habitants

-
Par , France Bleu Hérault

Une odeur d'excréments à l'ouest de Montpellier. Plusieurs communes sont concernées par l'épandage de fumier, en provenance de la station d'épuration de Villeneuve-lès-Maguelone. La métropole n'a pas été prévenue comme l'exige la procédure. Les épandages sont suspendus pour le mois d’août.

Les vignes de Gigean
Les vignes de Gigean © Radio France - Claire Leys

Gigean, France

La sensation d'être entouré d'excréments, dès le réveil, en ouvrant la fenêtre... C'est ce que vivent les habitants de Gigean depuis une semaine. "C'est insupportable, on hésite à ouvrir les fenêtres. Ça sent le caca ! Il faut que ça s'arrête", lâche Catherine, Gigeannaise. 

La station d'épuration de Villeneuve-lès-Maguelone déverse, en accord avec les agriculteurs, du fumier sur les champs des alentours. Le fumier est constitué de micro-résidus, récupérés à la fin du processus de traitement des eaux. Cette boue est convoitée par les agriculteurs : c'est un engrais très efficace ! 

Les mairies assaillies d'appels 

"L'épandage est une pratique légale, encadrée par la préfecture et la métropole", souligne Jackie Galabrun-Boulbes, première vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole et déléguée au service de l'eau et de l'assainissement. "Le problème, c’est que la station d’épuration n’a pas prévenu la métropole, comme elle est censée le faire." Résultat : l’information n’a pas été communiquée aux mairies, notamment à Gigean et Villeneuve-lès-Maguelone. 

"Je me fais presque agresser dans la rue par mes administrés, raconte Patrick Poitevin, premier adjoint à la mairie de Villeneuve-lès-Maguelone. Ils nous demandent de rendre des comptes mais nous avons découvert l'épandage en même temps qu’eux", s’indigne-t-il. De nombreux habitants appellent chaque jour la mairie pour savoir quand est-ce que les odeurs cesseront. Le maire, Noël Segura, va prendre un arrêté municipal pour interdire l’épandage de cette boue à proximité des habitations

Les épandages suspendus en août

L’agacement des habitants est d’autant plus fort que les odeurs persistent depuis une semaine déjà. Avec les fortes chaleurs, les sols sont durs et la boue a dû mal à se mélanger à la terre. "C’est un mal pour un bien", tempère Dominique, jardinier à Gigean. Même si les odeurs l’incommodent, il tient à préciser que "ces épandages sont très utiles pour les agriculteurs, ils permettent d’anoblir la terre."

Suite aux désagréments, Montpellier Méditerranée Métropole a décidé de suspendre les épandages pendant le mois d'août. D'autres communes seront concernées à partir de septembre : Cournonsec, Cournonterral, Fabrègues, Mireval, Montbazin et Pignan. Jackie Galabrun-Boulbes assure que la Métropole se procurera rapidement le planning des épandages afin de le communiquer aux mairies concernées.