Société

Caen : précieuse maison-relais pour les exclus du logement

Par Didier Charpin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu mercredi 30 septembre 2015 à 19:40

La maison-relais dans le quartier de la Guérinière
La maison-relais dans le quartier de la Guérinière - Didier Charpin

Proposer des logements pour ceux qui sont rejetés ailleurs faute de garanties. C'est le combat de l'association habitat et humanisme. Elle a inauguré ce mercredi une nouvelle maison-relais à Caen.

Le chômage et la précarité rendent l’accès au logement très compliqué, et parfois impossible pour certains. D’où la grande utilité de l’association « Habitat et Humanisme », créée il y a 30 ans et présente dans 70 départements. Elle propose des logements pour des loyers modérés.

Une maison-relais a été inaugurée ce mercredi à Caen, dans le quartier de la Guérinière. Elle va progressivement accueillir 22 résidents dans des studios tout neufs contre un loyer légèrement supérieur à 400 euros.

Reportage de Didier Charpin pour découvrir les lieux et recueillir le témoignage de Michel, ex SDF heureux de (re)trouver un toit

Enfin un logement après 2 ans et 4 mois à la rue

Reportage dans cette maison-relais

Michel, fini la rue et les foyers d'hébergements - Radio France
Michel, fini la rue et les foyers d'hébergements © Radio France - Didier Charpin

Les logements sont répartis sur deux niveaux. Les locataires peuvent soit vivre isolés dans leur studio, soit profiter des espaces communs (séjour, cuisine collective, buanderie, salle de télévision….).

La cuisine collective - Radio France
La cuisine collective © Radio France - Didier Charpin

Le coût de rachat du bâtiment et des travaux s’est élevé à 1,4 millions d’euros. L’association « Habitat et Humanisme » s’appuie sur des subventions et un précieux réseau de mécène.

C'est déjà la 6e maison-relais dans le département du Calvados. Les 5 autres sont situées à Falaise, Bayeux, Colombelles, St Pierre sur Dives et Caen. Cette inauguration porte à 141 le nombre le nombre de résidents hébergés grâce à ce système. Autant de personnes en moins dans les foyers d'hébergements ou... pire... à la rue !