Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Près de 250 personnes défilent à Cahors en hommage à Morgan, tué par un chasseur

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Une marche blanche en hommage à Morgan Keane, tué par un chasseur en décembre dernier dans le Lot, était organisée ce samedi 23 janvier à Cahors. Dans le cortège : des amis du jeune homme, mais aussi de nombreuses personnes venues demander un encadrement plus strict de la chasse.

Ce sont les amis de Morgan, tué par un chasseur en décembre, qui ont organisé la marche
Ce sont les amis de Morgan, tué par un chasseur en décembre, qui ont organisé la marche © Radio France - Manon Klein

Plus de 250 personnes se sont rassemblées ce samedi à 14h, à Cahors (Lot) pour rendre hommage à Morgan Keane, ce jeune homme de 25 ans, tué par les balles d'un chasseur alors qu'il était en train de ramasser du bois sur son terrain, à une centaine de mètres de sa maison, à Calvignac. Un drame qui a beaucoup ému dans la région, et provoqué de la colère aussi contre les chasseurs. 

Les amis de Morgan Keane, qui ont créé le collectif "Un jour un chasseur" ont organisé la marche de ce samedi avec un but bien précis : parler d'encadrement de la chasse, et alerter l'opinion publique sur le sujet.

Certains, comme ici Jean Louis,  ont fait la route depuis Toulouse ou Montauban pour participer à la marche
Certains, comme ici Jean Louis, ont fait la route depuis Toulouse ou Montauban pour participer à la marche © Radio France - Manon Klein

Une demande d'encadrement plus fort de la chasse

La majorité des personnes réunies ce samedi à Cahors ne connaissaient pas personnellement Morgan, et pourtant, beaucoup se sont senties touchées par ce drame. "J'ai un fils de 30 ans, et un autre de 22 ans, donc quelque part Morgan avait sensiblement le même âge. Ça touche. On se met facilement à la place de la famille", explique Christine, très en colère contre les chasseurs. Comme beaucoup d'autres personnes ici, elle a le sentiment qu'ils bénéficient d'une certaine forme d’impunité.

Malheureusement, ça n'est sans doute pas la dernière fois que ça arrive

Les participants à la marche réclament un encadrement plus strict de la chasse
Les participants à la marche réclament un encadrement plus strict de la chasse © Radio France - Manon Klein

Le collectif constitué par les amis de Morgan vise justement à réclamer un encadrement plus fort des pratiques de chasse, face aux multiples accidents qui se produisent chaque année en France. Peggy fait partie de ce collectif : "Avant le décès de notre ami, on ne réfléchissait pas trop à la problématique de la chasse. J'avais une confiance un peu aveugle dans les chasseurs, je pensais qu'ils étaient formés à ne jamais tirer sans voir leur cible. Ce drame, je pense que ça a été un réveil pour beaucoup d'entre nous", explique la jeune femme. "On ne peut pas dire, face à un problème aussi général en France : 'oh, c'est un individu qui n'a pas respecté les règles. On pense que l'on doit revoir plusieurs choses choses au niveau de la sécurité, en tous cas on des questions à poser à la fédération" poursuit Peggy.

Près de 250 personnes ont marché à Cahors, pour rendre hommage à Morgan
Près de 250 personnes ont marché à Cahors, pour rendre hommage à Morgan © Radio France - Manon Klein

Une rencontre a bien eu lieu entre la collectif "Un jour un chasseur" et la fédération de chasse le 21 janvier, en sous-préfecture, à Figeac. Une réunion qui n'a abouti à rien selon les amis de Morgan. Le dialogue reste encore compliqué pour le moment.

Sur le plan de l'enquête, le chasseur de 33 ans qui a tué Morgan est mis en examen pour homicide involontaire. Il est placé sous contrôle judiciaire, et n'a plus le droit de chasser, de détenir ou de porter une arme.

Les amis de Morgan ont organisé cette marche
Les amis de Morgan ont organisé cette marche © Radio France - Manon Klein
Choix de la station

À venir dansDanssecondess