Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Caisse noire du patronat : "La CFDT n'a pas reçu d'argent de l'UIMM"

-
Par , France Bleu

Alors que l'ancien patron de l'Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie a affirmé lundi que la CFDT avait touché de l'argent de la fédération de la métallurgie, Laurent Berger, secrétaire général de la centrale, a démenti mardi ces accusations. Idem du côté de Marc Blondel, ancien dirigeant de Force Ouvrière.

Laurent Berger l'affirme : la CFDT n'a pas touché de l'argent de la part de l'UIMM.
Laurent Berger l'affirme : la CFDT n'a pas touché de l'argent de la part de l'UIMM. © Maxppp - Bruno Fava

"La CFDT n'a pas touché d'argent de cette fameuse caisse " : invité de France Culture mardi matin, Laurent Berger a tenu à revenir sur les accusations dont la centrale a fait l'objet la veille, et s'est adressé à l'auteur de ces propos, l'ancien patron de l'UIMM (la puissante branche métallurgiste du Medef) Denis Gautier-Savagnac, demandant qu'il "donne des noms, des sommes, des faits ".

Laurent Berger s'est également montré très offensif : "S'il nomme la CFDT, nous attaquons ", a-t-il affirmé, car "nous nous estimons attaqués sur cette affaire-là ". "On désigne à la vindicte populaire les syndicats. Il y a sans doute aussi d'autres choses à cacher ", a ajouté le secrétaire général de la CFDT qui estime que l'ancien patron de l'UIMM "a juste fait diversion " avec ses déclarations de lundi.

"Je le redis, la CFDT, ni la confédération ni la fédération de la métallurgie, n'ont touché ces sommes".

L'ex-patron de FO dément aussi

Même son de cloche du côté de Marc Blondel, secrétaire général de FO de 1989 à 2004. Ce dernier a "certifie très clairement que la Confédération générale de Travail-Force ouvrière n'a jamais touché un sou de l'UIMM", sur RTL. "Je ne comprends pas ce qui a animé Gautier Sauvagnac à dire ce genre de choses".Denis Gautier-Savagnac s'exprimait devant le tribunal correctionnel de Paris, qui cherche à savoir où sont passés 16,5 millions d'euros extraits des caisses de l'UIMM entre 2000 et 2007, et dont les destinataires n'ont jamais été identifiés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess