Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Calvados : des séjours de répit pour des enfants autistes... et leurs parents

Permettre à des enfants autistes de prendre des vacances et à leurs parents de souffler quelques jours : c'est l'objectif du séjour de répit organisé au château de Maltot, dans le Calvados, par le RSVA (Réseau de Service pour une Vie Autonome).

Ilan, Shani et Enzo passent quelques jours au château de Maltot, dans le Calvados, encadrés par les Eclaireuses Eclaireurs de France.
Ilan, Shani et Enzo passent quelques jours au château de Maltot, dans le Calvados, encadrés par les Eclaireuses Eclaireurs de France. © Radio France - Chloé Martin

Prendre des vacances, ce n'est pas toujours évident quand on a un enfant en situation de handicap. Pour la première fois, le RSVA (Réseau de Service pour une Vie Autonome) organise des séjours de répit, dans le Calvados. Les familles peuvent donc souffler quelques jours, pendant que leurs enfants s'amusent.

"On fait plein d'activités, on fait des kermesses, on joue au ballon... C'est super bien !", témoigne Ilan, enthousiaste. Six enfants de 9 à 12 ans sont accueillis au château de Maltot cinq jours, depuis dimanche 16 août et jusqu'au jeudi 20 août.

Un répit pour les enfants et les parents

Des vacances pour les enfants, mais aussi pour leurs parents."Le principe du répit, c'est de permettre aux aidants, principalement les familles, d'avoir un temps pour s'occuper d'eux ou d'autre chose que de leur enfant qui peut être très mobilisant", explique Benjamin Costa, référent prévention, promotion santé et handicap au RSVA.

"Les parents n'ont parfois même plus le temps d'aller chez le coiffeur, à un rendez-vous médical, ou de profiter à deux", ajoute Hélène Maillard, coordinatrice du pôle parcours au RSVA. 

L'idée première du répit est d'être là pour les aidants" - Hélène Maillard

Un confinement difficile pour les familles

Un répit dont les familles ont encore plus besoin cette année. Avec le confinement, de nombreux établissements spécialisés ont fermé et les enfants sont restés chez leurs parents. "Pour certains, il y a une cohabitation depuis le mois de mars avec leur enfant. On a vraiment senti le besoin des familles de souffler en août", constate Benjamin Costa. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le séjour est encadré par quatre animateurs des Éclaireuses Éclaireurs de France. L'organisme de scoutisme laïc propose des séjours adaptés, principalement pour des enfants et adultes en situation de handicap. 

"Il faut connaître chaque petite habitude de vie pour bien prendre en charge l'enfant. Les vacances, ce sont un moment de rupture avec le quotidien, mais aussi de continuité avec ce qu'il se fait le long de l'année", raconte Véronique Gaillard, directrice des Éclaireuses Éclaireurs de France.

Un accueil de jour a également été proposé à Hérouville-Saint-Clair, en partenariat avec l'UFCV Normandie. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess