Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Cambriolages pendant l'été : la ville d'Aixe-sur-Vienne compte sur la "participation citoyenne"

-
Par , France Bleu Limousin

Depuis près d'un an, la ville d'Aixe-sur-Vienne a mis en place une "participation citoyenne" pour lutter notamment contre les cambriolages et les démarchages abusifs. Elle en tire un premier bilan positif cet été.

Le dispositif mis en place est signalé par un panneau à l'entrée du quartier.
Le dispositif mis en place est signalé par un panneau à l'entrée du quartier. © Radio France -

Aixe-sur-Vienne, France

Le risque de cambriolages augmente durant l'été. Avec les départs en vacances, les maisons sont laissées longtemps sans surveillance et laissent le temps aux cambrioleurs de repartir avec des biens précieux. 

En Haute-Vienne, pour lutter contre ces vols, la ville d'Aixe-sur-Vienne a choisi de mettre en place une "participation citoyenne" dans deux quartiers situés sur les hauteurs de la ville et qui ont subit quatre cambriolages ces cinq dernières années. Le dispositif, critiqué par une partie des riverains, a été officiellement lancé à la rentrée 2018. 

De la prévention avant tout 

Deux habitants de la ville ont ainsi été nommés référents pour faire le lien entre les riverains, qui soupçonneraient des comportements suspects dans leur quartier, et la gendarmerie. 

Jean-Michel, agent municipal, est l'un d'entre eux. C'est à lui que les voisins peuvent s'adresser lorsqu'ils croisent une voiture inhabituelle dans le secteur d'une trentaine de maisons où tout le monde se connaît. 

Jean-Michel travaille à la mairie et il s'est proposé pour être le référent dans son quartier.  - Radio France
Jean-Michel travaille à la mairie et il s'est proposé pour être le référent dans son quartier. © Radio France -

Mais il fait surtout de la prévention contre les cambriolages notamment :  "Je dis aux personnes âgées de bien fermer leur fenêtre même lorsqu'elles passent chez le voisin car il suffit d'une dizaine de minutes pour cambrioler une maison". Jean-Michel ajoute qu'il n'a pas pour mission de faire "des rondes" : "Je ne fais pas la police !".

Pourtant le dispositif avait été vivement contesté lors de sa mise en place. Pour la Ligue des droits de l'Homme, il s'agit davantage "d'espionnage entre voisins" que de "bienveillance"

Premier bilan positif 

Selon la mairie, les avis négatifs ne se font plus entendre aujourd'hui sur la commune comme c'était le cas au départ. 

Patrice Pot, l'adjoint au maire en charge de la sécurité, tire un premier bilan positif :  "Depuis que le dispositif a été mis en place dans ces deux quartiers, il n'y a plus de démarchages abusifs pour refaire les toitures par exemple ou de cambriolages". 

À Aixe-sur-Vienne, la mairie veut aller plus loin en matière de sécurité. Elle annonce donc que des caméras de "vidéo-protection" seront installées à chaque entrée de la ville d'ici la fin de l'été 2019.