Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : France Bleu partenaire des Restos du Cœur

Campagne d'hiver des Restos du Cœur : en Gironde, "les moyens, on va les trouver"

-
Par , France Bleu Gironde

La 36ème campagne des Restos du Cœur s'ouvre ce mardi, dans un contexte de crise économique et sanitaire. "Les moyens, on va les trouver" assure tout de même sur France Bleu Gironde la présidente des Restos dans le département, Muriel Quilichini. C'est une journée spéciale sur France Bleu Gironde.

La présidente des Restos du coeur en Gironde, Muriel Quilichini dans le studio de France Bleu Gironde, ce mardi.
La présidente des Restos du coeur en Gironde, Muriel Quilichini dans le studio de France Bleu Gironde, ce mardi. © Radio France - Capture d'écran France 3

C'est dans un contexte particulièrement difficile que débute, ce mardi, la 36e campagne d'hiver des Restos du Cœur, fondés par Coluche en 1985. La crise sanitaire a à la fois augmenté la précarité, et laissé chez eux certains bénévoles des Restos. "Les moyens, on va les trouver" assure tout de même sur France Bleu Gironde, la présidente des Restos dans le département, Muriel Quilichini.

La barre des 20 000 Girondins aidés va être franchie 

En Gironde, ce sont habituellement 20 000 personnes qui sont aidées chaque année. Et en raison de la Covid-19, ce nombre devrait augmenter. "Sur notre campagne d'été, on a vu une hausse de 7% du nombre de personnes accueillies. On craint que ce nombre soit encore plus fort cet hiver", confirme Muriel Quilichini. Une tendance suivie au national, puisqu'en France, le nombre de personnes aidées devrait dépasser le million pendant cette campagne d'hiver, contre 875 000 la saison dernière. 

Les Restos ont aussi dû adapter leurs 42 centres en Gironde. "On a rouvert la plupart des centres, sauf les plus exigus. Dans ce cas là, on met quand même des tentes à l'extérieur", explique la présidente. Les plages de rendez-vous ont été élargies, et les activités d'aide à la personne (recherche d'emploi, cours de Français...) ont été maintenues. 

Revoir l'interview de Muriel Quilichini

Concernant les dons des particuliers, qui représentent près de la moitié des ressources des Restos, "on peut craindre que tout le monde ne puisse pas donner autant que d'habitude, mais on croit quand même que chacun pensera à nous", ose espérer Muriel Quilichini. 

Par ailleurs, "beaucoup" des 1 500 bénévoles girondins "se sont mis en retrait du fait de leur âge ou de leur santé fragile. On a eu des candidatures spontanées de personnes actives, ce qui a permis d'avoir un nombre suffisant de bénévoles." Mais Muriel Quilichini lance un appel. "Des bénévoles, on en a besoin toute l'année". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess