Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Campagne pour le tri des déchets à Grenoble : des affiches qui passent mal

jeudi 28 septembre 2017 à 18:39 Par Laurent Gallien, France Bleu Isère

La polémique a enflé sur les réseaux sociaux dès l'apparition des premières affiches de la nouvelle campagne grenobloise pour le tri des déchets : un homme, une femme ou des enfants "emballés" dans du cellophane. La Métro assume!

L'affiche de la Métro qui a, la première, fait réagir...
L'affiche de la Métro qui a, la première, fait réagir... -

Grenoble

Le premier qualificatif qui a circulé sur les réseaux sociaux est "sexiste" à la découverte de l'affiche avec la femme. C'est "violent", ou au moins "de mauvais goût" ont dit d'autres réactions. Parmi elles celle d'Aline Cosma, juriste et militante de la République En Marche en Isère : "Je suis choquée! Mettre sous vide des êtres humains [...] alors qu'on se dit être une Métropole "apaisée"... Je ne comprends pas le message. Je ne vois pas. Est-ce qu'on traite les gens comme des déchets? Je comprendrais qu'une société privée fasse une campagne choc ou un peu trash pour vendre quelque chose mais là on est dans le cadre d'une collectivité publique qui est sensée porter des valeurs de tolérance, de protection des personnes vulnérables".

On étouffe sous les déchets

Malgré toutes les indignations la campagne ne sera pas retirée indique Georges Oudjaoudi, vice-président de la Métro délégué aux déchets. Qui assume pleinement les affiches. "Cette campagne elle indique que les déchets nous étouffent, que les déchets nous emprisonnent [...] nous sommes en train d'être submergés de déchets...". Quant à la vision d'un être humain "déchet" ou "produit" selon le regard qu'on porte sur l'affiche, "vous savez, on m'avais dit pareil lorsque nous avions mis des personnages sur les camions de la collecte "Comment? Vous osez mettre des personnages sur un camion qui ramasse les ordures!!". Si les messages de communication étaient compris dans les premières minutes on ferait de sérieuses économies".

homme, femme, enfants... tous "enrubannées" sur les affiches de la Métro - Aucun(e)
homme, femme, enfants... tous "enrubannées" sur les affiches de la Métro -
  - Aucun(e)
-