Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Canal du Midi : les bateaux doivent se regrouper pour passer les écluses

-
Par , France Bleu Occitanie

C'est une mesure pour économiser l'eau sur le canal du midi. Depuis 10 jours, les bateaux et les péniches doivent se regrouper pour passer les écluses. Le but est d'éviter de passer un par un car il faut faire des économies, mais ça ne gène pas trop les vacanciers.

Ces plaisanciers attendent pour passer l'écluse d'Ayguevives
Ces plaisanciers attendent pour passer l'écluse d'Ayguevives © Radio France - Vanessa Marguet

Toulouse, France

C'est un des atouts touristiques de la région, le canal du midi et la navigation des bateaux pendant l'été. La période de sécheresse a poussé VNF, le service des Voies navigables de France qui gère le canal, à prendre quelques mesures pour économiser l'eau.  On n'en est pas au point d'interdire la circulation des péniches et des bateaux comme ce fut le cas en 1990 ou comme c'est le cas actuellement sur certains canaux du centre de la France. Mais les touristes sont un peu mis à contribution depuis le 25 juillet entre Toulouse et la mer Méditerranée.

Les bateaux doivent se regrouper

Les navigants doivent se regrouper sur les écluses et éviter de passer un par un. Un touriste anglais qui navigue entre Narbonne et Toulouse l'a vécu plusieurs fois.

Un éclusier nous a dit, on va vous regrouper avec d'autres bateaux pour économiser de l'eau. On a attendu 10 minutes et on est passé avec un bateau de location.  Une autre fois, on n'a presque pas attendu. 

L'écluse d'Ayguevives, au sud de Toulouse.  - Radio France
L'écluse d'Ayguevives, au sud de Toulouse. © Radio France - Vanessa Marguet

Le délai d'attente est de 30 minutes maximum, au-delà les bateaux peuvent passer seuls. Jacques Noisette, le responsable communication de VNF sud ouest donne quelques explications : "cela permet d'économiser de l'eau, car les bateaux passent en général par 2, 3 voire 4 par éclusée" dit-il, or les mouvements d'écluse se traduisent au bout du bout par des déperdition d'eau dans la mer. 

Compenser le déficit en eau de l'Aude

Ces économies d'eau sont nécessaires car l'Aude qui alimente le canal après Carcassonne est à un niveau très bas et subit des mesures de restrictions. La situation n'est pas la même entre Toulouse et Carcassonne où le canal est alimenté par les réserves de la Montagne Noire qui ont profité pleinement du printemps pluvieux. Mais VNF profite de ces réserves pour maintenir un certain niveau d'eau sur le canal et éviter de pomper de l'eau dans l'Aude au-delà de Carcassonne. 

Cela permet de compenser pour remettre le niveau à zéro, pour maintenir la navigation. Donc c'est à la fois le maintien de la navigation et de la fonction agricole - Jacques Noisette 

Et au final, ce regroupement des bateaux n'est pas une grosse gène pour les vacanciers sur le canal du midi. Ils sont là pour vivre au rythme de l'eau et ne se sentent pas particulièrement pressés.