Infos

Cancale : les syndicats mobilisés contre la fermeture de la trésorerie

Par Camille Revel, France Bleu Armorique dimanche 16 octobre 2016 à 23:07

La CGT fait signer une pétition contre la fermeture de la trésorerie sur le marché de Cancale
La CGT fait signer une pétition contre la fermeture de la trésorerie sur le marché de Cancale © Radio France - Camille Revel

Des militants CGT ont fait signer une pétition ce dimanche matin sur le marché de Cancale, contre la fermeture de la trésorerie annoncée au 1er janvier 2017. Ses activités doivent être transférée à Saint-Malo.

"C'est une casse du service public jamais vue", s'agace Nicole Vidal, contrôleur des finances publiques à Saint-Malo. Comme une petite dizaine d'autres militants CGT, et dans le cadre d'une mobilisation à l'appel de l'intersyndicale CGT - FO - Solidaires Finances Publiques, elle est venue ce dimanche sur le marché de Cancale afin de demander aux habitants de la commune de signer une pétition contre la fermeture de la trésorerie, annoncée au 1er janvier 2017.

Selon les syndicats, quatre employés seront transférés à Saint-Malo, et un poste supprimé.

"C'est une casse jamais vue du service public"' Nicole Vidal, CGT

"Internet ne peut pas remplacer le contact humain"

"La fermeture de la trésorerie doit avoir des conséquences pour cinq communes en tout", explique Hervé Couvert, secrétaire départemental de la CGT Finances Publiques, "c'est la casse du service public en milieu rural. On dit qu'on va remplacer ça par la "e-administration", on dit aux gens de se connecter sur Internet, qu'ils trouveront tout ce dont ils ont besoin, ça passe pour les dossiers simples, mais rien ne remplace un contact avec un être humain, notamment dans les dossiers complexes."

"Internet, c'est un outil utile, mais ça ne peut pas remplacer le contact humain. C'est la perte d'un service public de proximité, et les personnes âgées et les personnes isolées sont fragilisées", dénonce Nicole Vidal.

Mobilisation syndicale contre la fermeture de la trésorerie de Cancale - reportage

La CGT assure avoir recueilli 200 signatures en moins de deux heures ce dimanche matin sur le marché de Cancale.

Partager sur :