Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Cancers d'enfants à Sainte-Pazanne : les analyses vont commencer début juillet

-
Par , France Bleu Loire Océan

L'Agence régionale de santé (ARS) des Pays de la Loire, organisait un second comité de suivi ce 26 juin à Nantes, avec des professionnels de la santé et le collectif "stop aux cancers de nos enfants". Ils ont dévoilé leurs objectifs pour cet été.

Objectif de l'ARS : levée de doute sur l'école Notre-Dame avant la rentrée.
Objectif de l'ARS : levée de doute sur l'école Notre-Dame avant la rentrée. © Maxppp - Franck Dubray

Sainte-Pazanne, France

L'ARS a fixé son objectif, ce 26 juin lors du second comité de suivi des cancers pédiatriques de Sainte-Pazanne et de ses alentours : des résultats avant le rentrée ; des professionnels de santé et le collectif "stop aux cancers de nos enfants" étaient présents.

Lever le doute sur l'école Notre-Dame

L'Agence régionale de santé annonce que les premières analyses auront lieu début juillet, autour de l'école élémentaire Notre-Dame. "On a eu plusieurs signalements d'enfants ayant fréquenté l'école qui ont déclenché des cancers, affirme Nicolas Durand, directeur-adjoint de l'ARS Pays de la Loire. _C'est là que l'on va commencer nos investigations sur l'eau, sur l'air, sur les champs électromagnétiques_."

L'objectif est d'avoir des résultats pour la rentrée scolaire, le 2 septembre. "On ne peut pas garantir d'avoir tous les résultats nécessaires à cette date, mais c'est l'objectif", continue le directeur-adjoint. L'ARS est en train de passer commande auprès de prestataires ; leurs noms seront diffusés.

"On voit bien qu'ils font en sorte que ça avance vite"    
- Marie Thibaud, du collectif "stop au cancers de nos enfants"

Un questionnaire va également être envoyé aux 14 familles identifiées par l'ARS ; très complet, de près de 50 pages. Marie Thibaud l'a étudié et a exigé des ajouts, tous acceptés. "Ça ne va pas être simple, confie-t-elle. Déjà, le peu de familles avec qui j'ai travaillé, _ça fait remonter beaucoup de choses autour de l'histoire et de la maladie_. Donc je demande d'y aller avec délicatesse."

Marie Thibaud - collectif "stop aux cancers de nos enfants"