Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Canicule : avec plus de 35 degrés, les sans-abris font partie des personnes les plus vulnérables

lundi 6 août 2018 à 11:13 Par Isabelle Gaudin, France Bleu Pays d'Auvergne

Depuis jeudi, le Puy-de-Dôme est en alerte canicule jusqu'à au moins mercredi soir. Avec des températures qui dépassent parfois les 35 degrés en journée, les sans-abris font partie des personnes les plus vulnérables. Des mesures sont donc mises en place pour les protéger.

A Clermont-Ferrand, les travailleurs sociaux de la maraude, vont à la rencontre des SDF aux heures les plus chaudes de la journée en alerte canicule
A Clermont-Ferrand, les travailleurs sociaux de la maraude, vont à la rencontre des SDF aux heures les plus chaudes de la journée en alerte canicule © Radio France - Isabelle Gaudin

Clermont-Ferrand, France

Le niveau 3 du plan canicule est activé depuis jeudi dans le Puy-de-Dôme jusqu'à mercredi soir. Des mesures sont mises en place pour protéger les plus fragiles comme les sans-abris avec notamment des places d'hébergement en plus. Pour le foyer d'accueil d'urgence du quartier de la gare à Clermont-Ferrand, la capacité monte ainsi à 120 places.

Des boissons, de la nourriture et des vêtements pour les SDF

Avec le plan canicule, la maraude du collectif pauvreté précarité étend son action et va à la rencontre des sdf aux heures les plus chaudes de la journée (de 11h à 18h), en plus du soir. Elle leur distribue des boissons et de la nourriture, ainsi que des vêtements, car les risques augmentent pour les SDF en période de canicule. 

France Bleu Pays d'Auvergne a suivi un soir l'équipe de la maraude. Marie et Benjamin, les travailleurs sociaux du collectif pauvreté précarité, traversent la place de jaude avec leurs gros sacs à dos. 33 dégrés encore à 20h. Ils viennent de repérer Didier, un habitué du centre-ville. Sa canette de bière à la main, il dégouline de sueur. Pas une soupe, ni un gâteau, ni un hébergement, Didier refuse tout en bloc. Avec cette chaleur, "les risques sont pourtant encore plus importants", explique Marie. "Avec l'alcoolisation, les personnes se déshydratent. Cela diminue aussi la sensation de satiété, il y a des cas de malnutrition."

Marie prépare le camion de la maraude avec boissons, nourriture et vêtements - Radio France
Marie prépare le camion de la maraude avec boissons, nourriture et vêtements © Radio France - Isabelle Gaudin

C'est la première année où la maraude du collectif pauvreté précarité est en action aussi l'été. Avec le plan canicule, les hébergements d'urgence sont ouverts dés 14 heures au lieu de 17 heures.

Parmi les sans-abris, un public de jeunes en errance, souvent en rupture familiale - Radio France
Parmi les sans-abris, un public de jeunes en errance, souvent en rupture familiale © Radio France - Isabelle Gaudin