Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Vague de chaleur : conseils et infos pratiques

Canicule : comment bien régler sa climatisation ?

-
Par , France Bleu

La France de nouveau touchée par la canicule : toute cette semaine, les températures frisent et dépassent par endroits les 40 degrés. Pour rafraîchir son chez-soi, la climatisation semble une solution toute trouvée ... à condition d'être bien réglée !

Pour moins de 5% des ménages français, la climatisation est la meilleure amie pendant la canicule : mais attention à ne pas s'en servir n'importe comment !
Pour moins de 5% des ménages français, la climatisation est la meilleure amie pendant la canicule : mais attention à ne pas s'en servir n'importe comment ! © Maxppp - Gérard Houin

France

Ça y est, la canicule est bien là : 59 départements sont désormais en vigilance orange, tandis que la circulation différenciée a été mise en place à Paris et Lyon ce mardi 23 juillet. Les températures maximales vont tourner entre 37 et 41 degrés, avec des pics à 42 voire 43 par endroits selon Météo France.

Sécheresse et canicule : semaine torride sur une bonne partie du pays. - Aucun(e)
Sécheresse et canicule : semaine torride sur une bonne partie du pays. - Capture d'écran Météo France

Pour se protéger de la chaleur, tout le monde ressort ses ventilateurs (ou file en acheter un ou deux) ... mais pour d'autres, la meilleure solution reste la climatisation ! Un appareil plus coûteux (entre 1200 et 1700 € en moyenne, pose comprise) mais plus rafraîchissant, qui n'est pas encore un réflexe pour les Français : selon les estimations de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), entre 3,5 et 4,5% des ménages sont climatisés dans le pays. On est loin, très loin des quelque 90% d'Américains qui possèdent ce genre d'appareil chez eux !

Éviter le choc thermique

Pour ceux et celles qui ont la clim' à la maison, attention à ne pas la régler n'importe comment ! Même s'il est tentant de pousser le bouton au maximum quand il fait 40 degrés dehors, c'est une mauvaise idée. La température intérieure doit être en moyenne cinq à sept degrés plus fraîche que dehors. Au-delà, on risque un sacré choc thermique en passant de l'un à l'autre ... de quoi s'attraper angine, rhume ou maux de tête en plein été !

Lors de chaleurs exceptionnelles, on peut baisser la température jusqu'à 10 degrés sous les valeurs mesurées en extérieur.

Des réflexes à prendre

Autre risque à pousser sa climatisation à fond : l'appareil n'est pas forcément conçu pour gérer de tels écarts de chaleur et fonctionner en tout temps à plein régime. Trop lui en demander, c'est risquer de le voir tomber en panne rapidement.

D'où plusieurs réflexes à prendre pour s'assurer le bon fonctionnement de sa climatisation :

  • Entretenir son appareil. Dépoussiérer, nettoyer le filtre toutes les deux semaines environ ... Cela permet un meilleur rendement, et évite les possibles conséquences sur notre santé liées à la détérioration de l'air.
  • Orienter la clim' vers le plafond. C'est la meilleure option pour la diffuser de manière égale dans toute la pièce. Et, envoyer de l'air froid directement en direction du visage, ça peut aller jusqu'à bloquer les cervicales !
  • Se protéger des rayons du soleil. Fermer les volets, tirer les rideaux ... tout ça pour garder un brin de fraîcheur à l'intérieur, éviter de cuire derrière les vitres, et moins demander à sa climatisation.
  • Aérer dans la soirée. L'arrivée de la fraîche peut permettre de respirer un peu, et de créer quelques courants d'air ... Il faut simplement veiller à couper la climatisation quand on ouvre ses fenêtres, pour ne pas consommer d'énergie inutilement. Pour info : l'utilisation d'une clim' murale coûte en moyenne quinze centimes d'euros par heure, mais ça varie selon le profil énergétique de l'appareil.

Couper ou non la clim' en sortant ?

S'il faut couper l'appareil quand on ouvre les fenêtres, faut-il faire de même quand on s'absente de la maison ? L'on aurait tendance à dire que oui, pour ne pas que ça tourne "dans le vide" ... Sauf qu'il est préférable de laisser tourner ! À nouveau pour éviter les trop grandes variations de températures et les conséquences sur la santé ... et la planète : ça vous évitera de relancer la climatisation au maximum en revenant.

Un dernier petit conseil, pour la route : selon le fonds de dotation MGC Prévention Santé, l'utilisation d'un climatiseur a tendance à assécher l'air ambiant. Si vous faites partie des ménages ayant ce genre d'installation, n'hésitez pas à vous doter d'un humidificateur d'air ... et de bien vous hydrater, surtout en cette période de fortes chaleurs !

Choix de la station

France Bleu