Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Canicule en Vaucluse : une personne décède d'hyperthermie

-
Par , France Bleu Vaucluse, France Bleu

Une personne est décédée d'hyperthermie en Vaucluse. La préfecture l'a confirmé ce samedi. Il s'agirait de la première victime liée directement à l'épisode caniculaire que traverse le département depuis plusieurs jours. Cinq autres personnes ont également été hospitalisées.

Le niveau et la durée de l'épisode caniculaire ont des conséquences sur les organismes
Le niveau et la durée de l'épisode caniculaire ont des conséquences sur les organismes © Maxppp - Michel Clementz

Il s'agit de la première victime liée à l'épisode météorologique exceptionnel que traverse le Vaucluse depuis plusieurs jours. Une personne est décédée d'hyperthermie ; c'est à dire des conséquences d'une élévation locale ou générale de la température du corps au-dessus de la valeur normale. Le risque de décès peut intervenir au- delà d'une température supérieure à 41,5 degrés. 

La préfecture de Vaucluse qui l'annonce précise qu'il s'agit d'un cyclotouriste ayant pratiqué une activité sportive intense dans les Dentelles de Montmirail. L'homme a été pris d'un malaise, puis transporté en urgence au centre hospitalier d'Avignon où il a succombé. 

Les manifestations sportives interdites

Depuis jeudi, cinq autres personnes ont été hospitalisées suite aux fortes chaleurs : le pronostic vital est engagé pour l'une d'elles. La vigilance canicule est passée du rouge à l'orange, mais les fortes chaleurs vont persister et avec elles, les risques pour la santé. Tout le monde est concerné et doit se protéger. C'est la raison pour laquelle "toutes les manifestations sportives restent interdites" rappelle la préfecture. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess