Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Canicule : le maire de Nérondes (18) invite les parents à garder leurs enfants à la maison

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

Alerté par la direction de l'école, le maire de Nérondes, Roland Gilbert invite les parents à garder leurs enfants à la maison jeudi 27 et vendredi 28 juin à cause de la canicule. Une garderie sera tout de même assurée pour les parents qui ne peuvent s'occuper de leurs enfants.

Le thermomètre dans la cour de l'école maternelle Saint-Pierre
Le thermomètre dans la cour de l'école maternelle Saint-Pierre © Radio France - Tony Selliez

Selon Météo France, les journées de jeudi 27 et vendredi 28 juin 2019 compteront parmi les plus chaudes de cet épisode de canicule. Le thermomètre dépassera les 40 degrés (41 degrés prévus jeudi). La directrice de l'école primaire a donc alerté le maire, Roland Gilbert, mardi 25 juin : il fait déjà très chaud dans les classes malgré les mesures mises en place. "On a baissé les stores, mis des ventilateurs, on s'est assuré qu'il y ait de l'eau à disposition mais il fait vraiment trop chaud", explique le Maire. 

C'est donc à l'issue de cette concertation avec l'édile, que celui-ci enjoint les parents à garder leurs enfants à la maison pour ces deux journées. Il s'agit en fait de les protéger ; les enfants comptent parmi les personnes les plus fragiles en cas de fortes chaleurs. 

"Ce sont de petits enfants, âgés de 3 à 6 ans. Le danger est d'autant plus important que, pour les amener à la cantine, il faut traverser une partie du bourg à pied. On n'a pas voulu prendre le risque qu'il y ait des malaises ou des coups de chaud." - Roland Gilbert, maire de Nérondes

Le maire assure que tous les parents ont été prévenus. Un service de garderie sera tout de même assuré pour les parents ne pouvant faire garder leurs enfants. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess