Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Canicule : l'hôpital de Riom, très ancien, se prépare tant bien que mal à un afflux de patients

samedi 4 août 2018 à 6:05 Par Aurore Jarnoux et Bastien Bougeard, France Bleu Pays d'Auvergne

Le Puy-de-Dôme est en vigilance orange canicule. Les services d'urgence doivent donc s'organiser. A Riom, le personnel de l'hôpital Guy Thomas, un établissement ancien et mal isolé, s'est organisé en prévision de l'arrivée d'un grand nombre de patients.

L'hôpital de Riom est ancien et mal isolé.
L'hôpital de Riom est ancien et mal isolé. © Radio France - Bastien Bougeard

Riom, France

30 degrés dans les chambres et les salles communes : l'atmosphère est étouffante en ce début août au sein de l'hôpital Guy Thomas de Riom, dans le Puy-de-Dôme. L'établissement, qui date du 12e siècle, a subi des travaux de rénovation mais est encore très mal isolé. Et surtout, toutes les salles ne sont pas climatisées. Le département étant en alerte orange canicule, le personnel hospitalier s'organise donc comme il peut pour faire face.

Volets fermés, patients en tenue légère

Dans les couloirs, on peut voir des ventilateurs installés à même le sol. Les patients, atteints de la maladie d'Alzheimer notamment, sont plongés dans le noir, les volets de leur chambre fermés pour éviter que la chaleur ne rentre. Le personnel leur conseille de s'habiller avec des tenues légères, certains restent même en sous-vêtement. 

Dans les chambres des malades les plus instables, les fenêtres sont sécurisées, c'est-à-dire qu'elles ne peuvent s'ouvrir que de quelques centimètres. Impossible donc d'aérer, l'air a bien du mal à circuler. A chaque étage, on trouve une salle climatisée mais souvent bien trop petite pour accueillir tous les patients.

Des fontaines à eau et des brumisateurs dispersés dans tout l'hôpital

Face à cette atmosphère difficilement supportable, des mesures ont été prises par l'hôpital de Riom. La direction a décidé de créer des salles d'attente climatisées, dans de petits box. Des brumisateurs et des fontaines à eau sont également dispersés dans tout l'établissement. Le personnel a aussi été sensibilisé aux risques liés à la chaleur. Les infirmiers, les aides-soignants et les médecins ne doivent pas oublier de bien s'hydrater et de porter des tenues légères.

Et pour faire face à l'afflux de patients lié à la canicule, le nombre de lits a été multiplié par deux. Dans chaque chambre, un lit a été rajouté en prévision d'un weekend qui s'annonce très chaud.

Les conseils pour se protéger face à la canicule - Visactu
Les conseils pour se protéger face à la canicule © Visactu - Visactu