Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Canicule : en Creuse, les animaux aussi ont soif

-
Par , France Bleu Creuse

En Creuse on frôle les 40 degrés depuis plusieurs jours. Cet épisode de canicule est difficile à supporter pour les humains, mais aussi pour les animaux. C'est ce que nous explique Benoit Daudon, qui est élève des vaches, des moutons et des lapins à Guéret.

Les vaches restent à l'ombre en cette période de canicule
Les vaches restent à l'ombre en cette période de canicule © Radio France - Camille André

Guéret, France

On va encore avoir chaud ce jeudi 25 juillet! Météo France annonce jusqu'à 40 degrés dans l'est-Creuse. Cette journée devrait être la plus suffocante de cet épisode de canicule. Dans les élevages, les agriculteurs sont aux petits soins pour leurs animaux, qui étouffent, eux aussi. Dans sa ferme de Guéret, Benoit Daudon élève des vaches, des moutons et des lapins. Ce sont justement les lapins qui souffrent le plus. 

La climatisation pour les lapins

L'éleveur dispose d'un système de ventilation et de climatisation dans son bâtiment. "Le problème, c'est que ça commence à ne plus être suffisant, regrette Benoit Daudon, ça monte l'après-midi à plus de 30° alors qu'il faudrait que ça reste à 22-23°". Les lapins sont des animaux fragiles, qui ne supportent pas bien la chaleur. S'il fait trop chaud, il peut y avoir des pertes dans les élevages. Jusqu'à présent Benoit Daudon n'a pas perdu de lapin, mais il surveille régulièrement le bon fonctionnement du système de climatisation : " S'il y a une coupure d'électricité, il faut remettre le système en route tout de suite, sinon...."

Benoit Daudon devant un de ses champs de blé - Radio France
Benoit Daudon devant un de ses champs de blé © Radio France - Camille André

Attention aux très jeunes veaux

A cette saison, les naissances de veaux sont assez rares, mais elles peuvent néanmoins se produire. Ces jeunes veaux sont plus sensibles à la chaleur que leurs aînés. "Des veaux naissants peuvent attraper des insolations au soleil. Ils se font attaquer par les mouches, les asticots peuvent se développer et ce n'est jamais très bon", précise-t-il. 

Les vaches et les moutons adultes supportent mieux

Dans les prés de Benoit Daudon, les vaches et les moutons se mettent à l'ombre pendant les heures les plus chaudes. "Le soir elles sortent, boivent et mangent comme il faut. Pour le moment ça va, mais à la fin de la semaine, il n'y aura plus d'herbe pour certains, il faudra déjà redonner du foin". Les bêtes boivent plus et certaines sources commencent aussi à se tarir. L'éleveur va donc devoir mettre des abreuvoirs supplémentaires par endroit. 

Les bêtes dédiées à l'engraissement, qui restent dans les bâtiments souffrent plus de la chaleur. "Il faut réussir à bien ventiler, sinon les animaux les plus faibles peuvent faire des arrêts cardiaques", indique Benoit Daudon. 

Choix de la station

France Bleu