Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Canicule : les visiteurs viennent chercher de la fraîcheur au musée de l'Hospice Saint-Roch à Issoudun

-
Par , France Bleu Berry

En cette période de canicule, difficile de trouver de la fraîcheur. Au musée de l'Hospice Saint-Roch à Issoudun, il fait entre 23 et 25 degrés grâce aux salles climatisées, c'est quinze degrés de moins que dehors.

La partie ancienne du musée de l'Hospice Saint-Roch à Issoudun.
La partie ancienne du musée de l'Hospice Saint-Roch à Issoudun. © Radio France

Nouvelle journée de canicule ce vendredi, avec des températures qui avoisinent encore les 40 degrés. Comment trouver un peu de fraîcheur pendant cette période de canicule ? Une des solutions c'est par exemple de se rendre au musée de l'Hospice Saint-Roch à Issoudun : les salles sont climatisées, il fait entre 23 et 25 degrés, soit quinze degrés de moins qu'à l'extérieur.

Un musée climatisé

Il suffit de passer les portes du musée pour être au frais, cela plaît aux visiteurs, comme l'a remarqué Annie Bovini, qui travaille à l'accueil. "Quand les gens rentrent dans le musée, ils sont très très contents parce que, par rapport à la température de l'extérieur, ils trouvent une grande différence, ils sont frais, ils sont bien, ils visitent dans de bonnes conditions", sourit l'employée du musée d'Issoudun.

Peu de visiteurs savent que le musée est climatisé, il y a donc peu de monde dans les allées. Milkias, un habitant d'Issoudun, est venu un peu par hasard. "Ma famille est venue me rendre visite depuis deux semaines, il m'a semblé indispensable de les emmener au moins une fois à l'hospice Saint-Roch. On est très heureux d'être ici au frais, mais ce n'était pas notre objectif principal que de chercher la fraîcheur en venant ici", souligne ce visiteur de 31 ans.

Milkias, un habitant d'Issoudun, qui est venu avec sa famille visiter le musée de l'Hospice Saint-Roch.
Milkias, un habitant d'Issoudun, qui est venu avec sa famille visiter le musée de l'Hospice Saint-Roch. © Radio France

Le musée fait 3000 mètres carrés, avec une partie contemporaine, construite près de l'ancien hospice qui, lui, date du 12è siècle. "La partie ancienne a été construite avec une maçonnerie très rafraîchissante, des murs assez épais qui gardent une certaine fraîcheur malgré les grosses chaleurs", décrit Anne Grésy, assistante de conservation au musée. Dans cette partie ancienne, il n'y a pas besoin de climatisation : il fait 23 degrés grâce aux murs épais.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess