Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

CANICULE : pollution dans le Grand Est et mesures préventives déclenchées

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Pour la seconde fois cet été, le préfet de Meurthe-et-Moselle, Eric Freysselinard, a annoncé, ce mercredi, une alerte de niveau 1 à la pollution, compte tenu de la qualité de l'air mesurée. Sites industriels et automobiles sont visés par la prévention.

L'usine Novacarb, qui fabrique du bicarbonate de soude à Laneuveville-devant-Nancy, doit limiter ses émissions dans l'air.
L'usine Novacarb, qui fabrique du bicarbonate de soude à Laneuveville-devant-Nancy, doit limiter ses émissions dans l'air. © Radio France - Laurent Watrin

Meurthe-et-Moselle, France

Le lanceur d'alerte, une fois encore, s'appelle ATMO Grand Est. L'association régionale de surveillance de la qualité de l'air a déclenché, ce mercredi 24 juillet, la procédure d’alerte à la pollution atmosphérique, sur l'ensemble de la région Grand Est

La canicule favorise une importante concentration d'ozone. Ce gaz naturel irritant, combiné à d'autres polluants liés à nos activités, peut mettre en danger notre santé, y compris chez des personnes en bonne forme.

Les services de l'État, qui rappellent les impacts sanitaires de cette pollution atmosphérique, ont pris, dès ce mercredi en Meurthe et Moselle, les mesures d’urgence applicables à partir de jeudi 25 juillet 2019, sur l’ensemble du département. Les autres départements du Grand Est prennent les mêmes mesures.

La liste des mesures

• Les sites industriels responsables localement des émissions les plus importantes mettent en oeuvre les dispositions prévues dans leur arrêté d'autorisation ICPE en cas d'alerte à la pollution de niveau 1 

• Sur le réseau autoroutier et routes à chaussées séparées, la vitesse maximale autorisée pour tous les véhicules est abaissée de 20km/h sans descendre en dessous de 70km/h. Pour les autocars et poids lourds (>3.5t) cette baisse de 20 km/h de la vitesse maximale autorisée ne s'applique pas sur les tronçons limités à 130km/h. 

• Les contrôles de vitesse et antipollution sur route sont réalisés sur les axes concernés.

• Les collectivités ayant défini des plans d'urgence mettent en oeuvre les actions les plus adaptées. A Nancy, par exemple, la ville a activé, dès ce mercredi, la veille téléphonique auprès des personnes âgées isolées inscrites sur un registre communal.

La préfecture précise que si cette pollution devait durer, les mesures préventives seraient maintenues, voire renforcées, dès le vendredi 26 juillet.  

Si vous n'avez pas d'obligation impérative de vous déplacer, évitez d'utiliser votre voiture, surtout si elle fonctionne avec du carburant... Il est également conseillé de s'abstenir de tout effort physique intense. Cette prévention concerne aussi les grands sportifs...

Choix de la station

France Bleu