Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange

Canicule : pas de "coup de chaud" aux Urgences du centre hospitalier d'Avignon

-
Par , France Bleu Vaucluse

Le service des Urgences du centre hospitalier d'Avignon enregistre une hausse d'activité -comprise entre 5% et 10%- liée à la canicule mais on ne peut pas parler d'un véritable "coup de chaud." Les campagnes de prévention qui se répètent depuis 2003 semblent porter leurs fruits.

Ludovic Sauvage responsable des Urgences de l'hôpital d'Avignon... devant des brancards inoccupés
Ludovic Sauvage responsable des Urgences de l'hôpital d'Avignon... devant des brancards inoccupés © Radio France - Daniel Morin

"Il n'y a pas d'afflux massif vers les services d'urgence ni de signal d'excès de mortalité" : le constat national dressé samedi soir par la Direction générale de la santé semble se vérifier au centre hospitalier d'Avignon. Certes, le centre de traitement unique des appels d'urgence en Vaucluse (15) a vu le nombre d'appels reçus exploser samedi (870 appels contre 390 l'an dernier sur la même période) mais  cela ne s'est pas traduit par une augmentation du nombre d'admission aux urgences. 

5% à 10% d'activité en plus 

Le docteur Ludovic Sauvage responsable du service reconnait une activité en légère progression (entre 5% et  10%) depuis le début de la canicule mais rien de catastrophique ou d'ingérable pour les personnels : 10 infirmières le jour, 8 aides soignants, 4 médecins et 4 internes. La preuve ce dimanche à 11 heures, le service totalisait 19 personnes en soin -dont un cas grave- ; 5 personnes en salle d'attente pour une attente moyenne d'environ 30 mn. 

Les campagnes d'information portent leurs fruits 

Les faits les plus graves enregistrés ces derniers jours : le décès d'un cycliste mardi à Rasteau, un ouvrier agricole admis en réanimation mercredi (l'homme est ressorti depuis) et un homme de 69 ans toujours hospitalisé suite à un malaise sur la Via Ferrata à Cavaillon. La plupart des personnes accueillies dans le service ont été "victimes d'un simple coup de chaleur sans véritable hyperthermie maligne" précise le docteur Sauvage, persuadé que les campagnes d'information menées ces derniers années sur les dangers du soleil et de la chaleur commencent à porter leurs fruits. 

Le docteur Ludovic Sauvage : " les cas les plus fréquents, un malaise en plein soleil"

Le docteur Ludovic Sauvage : " pas d'effectif supplémentaire mais le service s'est organisé en conséquence"

Les personnels au chevet d'un patient au service des Urgences
Les personnels au chevet d'un patient au service des Urgences © Radio France - Daniel Morin
Le service comporte plusieurs salles spécialisées pour faire face à toutes les situations
Le service comporte plusieurs salles spécialisées pour faire face à toutes les situations © Radio France - Daniel Morin
Médecins, internes, aides-soignants, infirmières : des personnels mobilisés et concentrés
Médecins, internes, aides-soignants, infirmières : des personnels mobilisés et concentrés © Radio France - Daniel Morin
... malgré la fatigue et le manque de moyens humains et financiers, à l'origine d'un vaste mouvement social national
... malgré la fatigue et le manque de moyens humains et financiers, à l'origine d'un vaste mouvement social national © Radio France - Daniel Morin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess