Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Canicule et fortes chaleurs : comment se protéger ?

Canicule : quels sont les signes qui doivent nous alerter ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

De très fortes chaleurs s'abattent sur la France ce vendredi. Mais quels sont les signes qui doivent nous alerter et comment y remédier ? France Bleu fait le point.

La chaleur peut entraîner des nausées, des maux de tête et de la fièvre.
La chaleur peut entraîner des nausées, des maux de tête et de la fièvre. © Maxppp - Frédéric Cirou

La canicule s'installe sur une grande partie de la France. Les températures dépassent les 40 degrés par endroits. Nous devons tous nous protéger, en particulier les personnes âgées ou ayant une maladie chronique, les femmes enceintes et les jeunes enfants. Si notre corps n'arrive pas à maintenir sa température autour des 37 degrés, des signes doivent nous alerter. 

Comment les reconnaître et quoi faire ? On vous explique.

Crampes de chaleur

Des crampes musculaires (abdomen, bras, jambes…) peuvent survenir en cas de fortes chaleurs, surtout si on transpire beaucoup lors d’activités physiques exigeantes. Si cela vous arrive, il faut cesser toute activité et se reposer dans un endroit frais. Buvez des jus de fruits légers ou une boisson énergétique diluée d’eau. Et si ces crampes durent plus d'une heure, il faut consulter un médecin.

Épuisement dû à la chaleur

L'épuisement dû à la chaleur survient après plusieurs jours de chaleur. Il se manifeste par des étourdissements, une sensation de faiblesse et de fatigue, des insomnies ou agitation nocturne inhabituelle. 

Si vous ressentez ces symptômes, allez vous reposer dans un endroit frais, buvez de l’eau, du jus de fruit ou une boisson énergétique diluée d’eau. Et les autorités de santé nous conseille d'aller voir notre médecin si les symptômes s’aggravent ou durent plus d’une heure.

Insolation

L'insolation est liée à l’effet direct du soleil sur la tête et favorisée par la chaleur, les enfants y sont plus sensibles que les adultes. Cela se traduit par des maux de tête violents, un état de somnolence, des nausées, éventuellement une perte de connaissance et une fièvre élevée avec parfois des brûlures cutanées. 

Que faire ? Surtout, ne vous exposez pas trop longtemps au soleil, particulièrement entre 11h et 21h. Vous devez rester à l’ombre, boire beaucoup d'eau, éviter les efforts physiques. Prenez une douche tiède ou mouillez-vous la peau abondamment et régulièrement. Si la personne perd connaissance, si sa langue et ses lèvres sont très sèches, il faut appeler un médecin ou le 15.

Le coup de chaud 

Il s'agit d'un problème grave et d'une urgence médicale : "Le corps n’arrive pas à contrôler la température qui augmente vite et peut atteindre et dépasser 40 degrés", rappelle le ministère de la Santé. La peau devient chaude, rouge et sèche, cela peut provoquer des maux de tête violents, de la confusion et une perte de conscience, voire des convulsions. 

Dans ce cas-là, il faut appeler immédiatement le 15. En attendant, placez la personne à l’ombre et refroidissez-la en l’aspergeant d’eau froide et en la ventilant, ou bien donnez-lui une douche froide ou un bain frais. Sans soins rapides, le coup de chaleur peut être fatal. 

Dans tous les cas, s’il fait très chaud et que vous vous posez des questions sur votre santé ou celle d’une personne de votre entourage, n'hésitez pas à consulter votre médecin traitant ou votre pharmacien.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess