Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Cap-Ferret : hommage aux marins disparus de la SNSM

-
Par , France Bleu Gironde

Une messe a été célébrée ce lundi matin à la pointe du Cap-Ferret en mémoire aux marins disparus. Un rassemblement annuel au pied de la Croix des marins avec un écho très particulier, trois jours après le drame des Sables-d'Olonne.

Une messe en plein air à la Pointe du Cap-Ferret
Une messe en plein air à la Pointe du Cap-Ferret © Radio France - Stéphane Hiscock

Lège-Cap-Ferret, France

Trois jours après la mort des bénévoles de la SNSM disparus en tentant de porter secours à un marin-pêcheur au large des Sables-d'Olonne une cinquantaine de personnes ont assisté à un hommage à la pointe du Cap-Ferret ce lundi matin. De nombreux bénévoles de la station locale des Sauveteurs en mer étaient présents. Certains ont assisté à la messe depuis le Gema, le canot tout temps des sauveteurs qui s'était amarré devant la Pointe.

Un hommage très digne et le rappel d'un engagement total

Au coté de l'aumônier des marins, face à l'océan, Jean-Bernard, bénévole historique de la SNSM du Cap Ferret a évoqué le sort de ses trois collègues disparus : "tous les hommes qui sont en orange ici acceptent de prendre des risques. C'est un engagement de solidarité entre marins".

On ne se pose pas la question. Quand quelqu'un est en difficulté en mer, il faut aller le secourir. — Jean Bernard, bénévole de la SNSM du Cap-Ferret

En retour les Sauveteurs en mer demandent à l'Etat de ne les pas oublier financièrement. Jean-Bernard rappelle que ce sont des bénévoles qui remplissent une mission régalienne grâce à des dons et c'est un cas unique en France.

Hommage au Cap-Ferret

Manque de moyens

Sur le Port de la Vigne, station de la SNSM du Cap-Ferret, les Sauveteurs en mer doivent toujours se changer dans leur voiture car ils n'ont pas de local pour ranger leurs affaires. Pas de ponton non plus pour amarrer directement leur canot tout temps. Le navire est ancré en plein-eau et il faut prendre une annexe pour rejoindre le bateau d'intervention. Les sauveteurs pensaient récupérer un nouveau canot tout temps en 2022. Il y a deux jours ils ont appris qu'ils devraient attendre 2024. "Il est temps que l'Etat mette la main au portefeuille" estime Bruno Orsini, patron de la SNSM du Cap Ferret. Selon lui le drame des Sables pourrait servir de déclencheur.

Le canot tout temps de la SNSM du Cap-Ferret et deux semi-rigides - Radio France
Le canot tout temps de la SNSM du Cap-Ferret et deux semi-rigides © Radio France - Stéphane Hiscock