Société

Carhaix : la famille Qandil a fui la Syrie depuis 3 ans

Par Anne Treguer, France Bleu Breizh Izel mercredi 9 septembre 2015 à 20:08

la famille Qandil
la famille Qandil - Anne Tréguer

Il y 3 ans, Mohammad Qandil, sa femme et ses 3 petites filles fuit Sarmada dans le nord de Syrie à l'ouest de l'Alep et à quelques kilomètres de la frontière turque. La famille séjourne un an en Turquie avant de rejoindre Carhaix dans le centre Bretagne à la fin du mois de septembre 2014.

Mohammad dirige le service tourisme des douanes à Samardan ville du nord ouest de la Syrie située non loin de la Turquie. Son supérieur lui demande en 2011 de rejoindre les troupes de Bachar El-Assad mais pour Mohammad , il est inconcevable d'intégrer une armée qui tire sur la population civile. La ville croule aussi sous les bombardements. 

Il choisit de mettre sa famille à l'abri et fuit d'abord en Turquie. Un ami carhaisien qu'il connaît par son travail depuis 15 ans lui propose de venir se réfugier en centre Bretagne.  Les services sociaux, les associations caritatives, des particuliers se mobilisent pour accueillir et aider la famille dans son quotidien. Le frère de Mohammad les rejoint quelques mois plus tard. 

1 000 euros par mois pour vivre à six

Mohammad entreprend très rapidement des démarches et demande le droit d'asile qu'il obtient au bout de quelques mois. 

Aujourd'hui, les Qandil vivent avec 1 000 euros environ. Ils apprennent le français. Les 3 petites filles sont scolarisées et maîtrisent le français, en revanche pour les adultes c'est plus compliqué. Mohammad continue son apprentissage jour après jour et souhaite au plus vite retrouver un travail car les journées sont longues. 

Mohammad Qandil - Aucun(e)
Mohammad Qandil - Anne Tréguer