Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Carmen Lacambra, figure des Halles de Nîmes, prend sa retraite

lundi 28 décembre 2015 à 6:00 Par Viviane Le Guen, France Bleu Gard Lozère

Patronne d'une poissonnerie des Halles de Nîmes depuis une cinquantaine d'années, Carmen Lacambra, prendra sa retraite le 1er janvier.

Carmen Lacambra
Carmen Lacambra - Viviane Le Guen

Nîmes, France

C'est un peu de la mémoire des Halles de Nîmes qui part avec elle : Carmen Lacambra, 77 ans, raccrochera définitivement son tablier le 1er janvier. Retraite bien méritée pour la patronne de la poissonnerie du même nom.

Née à Barcelone et  installée depuis 1970 aux Halles, Carmen Lacambra a vu défiler des générations de Nîmois sur son stand. "La première fois que j'ai mis les pieds aux Halles, c'était en 1963 !", raconte la pimpante retraitée qui conserve un souvenir ému de cette époque. "L'ambiance était  plus familiale".

Son fils, Serge, qui a repris l'affaire familiale il y a une vingtaine d'années, se souvient : "à Noël par exemple, les commerçants mettaient de grandes tables au centre des Halles, ils mangeaient tous ensemble, c'était convivial !"

Même si elle  avait passé la main, Carmen Lacambra venait toujours donner un coup de main à la caisse une ou deux fois par semaine. Les habitués de la poissonnerie vont la regretter, à l'image de Jeanne, la soixantaine. "C'est émouvant parce que (...) nous aimons nos commerçants". 

"C'est sa famille ici, elle connaît tout le monde" détaille Serge. "Seulement les années commencent à peser et elle préfère arrêter. Mais vous la verrez encore, à la Casa de España, danser la Sévillane ! "

Une figure des Halles de Nîmes prend sa retraite