Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

CARTE - Centrale nucléaire de Cattenom : 71 nouvelles communes dans le périmètre de sécurité

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine

Le périmètre de sécurité autour de la centrale nucléaire de Cattenom passe d'un rayon de 10 à 20 kilomètres. ll y a désormais 112 communes concernées. La mesure a été décidée après la catastrophe de Fukushima au Japon.

La centrale EDF de Cattenom.
La centrale EDF de Cattenom. © Radio France - François Pelleray

Moselle, France

Le périmètre de sécurité de la centrale nucléaire de  Cattenom a été agrandi. Désormais, le Plan particulier d'intervention, le PPI, s'applique à une zone d'un rayon de 20 kilomètres, contre 10 auparavant. Conséquence, 71 communes supplémentaires sont concernées, en plus des 41 qui l'étaient jusqu'à présent.

Des pastilles d'iode et des plaquettes d'information

Concrètement, les habitants vont recevoir des pastilles d'iode, à ingérer en cas de fuite radioactive, et une campagne d'information par courrier va être mise en place. La mesure a été décidée par le ministère de l'Intérieur, qui a tiré des enseignements de la catastrophe de Fukushima, au Japon, en 2011. 

"Les gens qui sont dans le nouveau périmètre vont avoir les mêmes dispositions que ceux qui étaient dans le premier périmètre, explique le sous-préfet de Thionville, Thierry Bonnet. Des pastilles d'iode, donc, et "une plaquette qui résume les consignes à suivre en cas d'incident, un peu sur le modèle de celles qui ont été élaborées sur la conduite à tenir en cas d'attentat."

Dans la carte ci-dessous, les communes du périmètre initial sont signalées en bleu marine, celles du périmètre élargi en bleu clair. N'hésitez pas à la consulter en plein écran.

Les habitants des communes entrées dans le périmètre ne sont pas spécialement inquiétées par cette mesure. "Je trouve ça bien. Si nuage il y a, il ne va pas s'arrêter à Thionville, réagit Ginette, habitante de Florange. Je me sens rassurée." Savinien de Rombas, a "toujours su qu'on était proche (...) pour moi, il n'y a aucun changement. La distance ne change pas, et le danger reste".