Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Carte d'identités biométriques : colère et inquiétude dans les grandes et petites communes francs-comtoises

Franche-Comté, France

Dès le 22 mars, les nouvelles cartes d'identité délivrées en Bourgogne Franche-Comté seront biométriques. Si elles seront plus sécurisées, les démarches pour les obtenir seront plus compliquées. Des changements qui mettent en colère les élus de petites et des plus grandes communes.

Dans les services d'Etat-Civil, comme ici à Montbéliard, on craint que les délais pour avoir un rendez-vous s'allongent.
Dans les services d'Etat-Civil, comme ici à Montbéliard, on craint que les délais pour avoir un rendez-vous s'allongent. © Radio France - Hugo Flotat-Talon

Des cartes d'identité plus sécurisées et fabriquées plus rapidement. C'est ainsi que les services de l'Etat présentent les nouvelles cartes d'identité qui seront délivrées dès le 22 mars prochain dans la région. "Mais ça ne va rien simplifier pour les usagers", se fâche Jean Paul Carteret, le maire de Lavoncourt, président des maires ruraux de Haute-Saône et vice-président national des maires ruraux de France . "Avant on faisait les démarches dans sa mairie, maintenant il va falloir aller dans les plus grosses villes ", explique le maire. Chacun devra en effet donner ses empreintes pour faire une carte et toutes les mairies ne sont pas équipées des bornes spéciales. En Haute-Saône par exemple, seules 14 mairies sur les 545 communes du département seront habilitées.

.
. - Hugo Flotat-Talon

On veut faire disparaître les communes" - Claude Perrot, maire de Blamont

"C'est encore un service qui disparaît de nos communes. Depuis 28 ans que je suis maire, je vois des services qui nous sont retirés", déplore le maire de Blamont dans le Doubs, Claude Perrot. Dans son village les habitants devront faire deux fois une demi-heure de route pour faire les démarches et récupérer leurs cartes d'identité. "Là c'est symbolique, on doit faire une carte d'identité tous les 15 ans seulement, mais c'est preuve une fois de plus qu'on grignote les compétences des communes au fur et à mesure pour les faire disparaître", s'indigne cet élu.

"Ça fait faire un embouteillage au niveau des demandes" - Jean Paul Carteret, président de l'association des maires ruraux de Haute-Saône.

La mairie de Montbéliard obligée de mettre la main à la poche

Dans les plus grandes communes, celles qui seront chargées de délivrer ces nouvelles cartes, on s'inquiète du travail supplémentaire. "Aujourd'hui il faut environ trois semaines pour avoir un rendez-vous chez nous pour obtenir un passeport. Ça risque d'augmenter un peu avec les cartes", estime Michel Lambert, coordinatrice d'état-civil à Montbéliard. Son service est d'ailleurs en train de recruter une personne de plus pour face à l'afflux supplémentaire. "Elle sera payée avec l'argent de la mairie. La compensation d'un peu plus de 3.000€ que verse l'Etat ne suffira pas à payer son salaire", regrette-t-elle.

L'inquiétude est la même partout. Á Héricourt, le maire Fernand Burkhalter avoue ne pas encore savoir comme ses services géreront les demandes. Il menace de bloquer le service d'état-civil aux personnes extérieures à sa ville.

Nouvelles carte d'identité : inquiétude dans les petites et grandes communes.

LIRE AUSSI : CARTE - Dans quelles communes francs-comtoises obtenir une carte d'identité biométrique

Choix de la station

À venir dansDanssecondess