Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Carte de vœux : le numérique avance, le papier revient

mardi 29 décembre 2015 à 18:35 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin

Dans quelques jours nous recevrons nos premières cartes de vœux pour la nouvelle année. Et beaucoup seront numériques. Surtout si elles viennent d'entreprises ou de collectivités qui abandonnent de plus en plus le papier au profit de la carte électronique. Mais d'autres y reviennent.

La carte de voeux papier a encore de beaux jours devant elle.
La carte de voeux papier a encore de beaux jours devant elle. © Maxppp - Julio Pélaez

Limoges, France

Cette année le Conseil départemental de la Corrèze a sauté le pas : il n'enverra plus que des cartes de vœux électroniques via les boîtes mail. Une économie de 12 000 euros pour 18 000 cartes expédiées l'an passé. Encore un marché perdu pour Maugein Imprimerie à Tulle. Mais David Maugein a l'habitude : ça fait dix ans que le nombre de cartes de vœux qu'il imprime diminue : "la diminution est de 20 % par an depuis 10 ans, *explique-t-il.* Il y a 20 ans la carte de vœux, c'était 30 % du chiffre d'affaires de décembre, maintenant c'est 2 à 3 %"**.

Des cartes personnalisées

 Mais à l'inverse d'autres collectivités ou entreprises reviennent au papier. "Des gens nous sollicitent pour transmettre des messages avec cette saveur que le papier donne et non pas quelque chose d'insipide, de plat qu'on voit sur un écran" explique Jean-Alfred Malinvaud, patron de l'imprimerie du même nom basée à Feytiat . Les imprimeurs proposent donc désormais des cartes avec de plus en plus de personnalisation et de valeur ajoutée pour séduire ceux qui en ont assez du numérique.

Une tendance qui se retrouve aussi chez les particuliers. Alors des imprimeurs, là encore, innovent en proposant de produire, même en très petite quantité et à petit prix, des cartes de vœux personnalisées à partir de photos, de dessins ou autres. Et ça c'est possible grâce au numérique !