Société

CARTE | Indre : 103 places d’hébergement d’urgence et d’abri de nuit mobilisées pendant la période de froid

Par Armêl Balogog, France Bleu Berry mardi 17 janvier 2017 à 17:50

Carte des 103 places d'hébergement d'urgence et d'abri de nuit dans l'Indre
Carte des 103 places d'hébergement d'urgence et d'abri de nuit dans l'Indre

La préfecture de l’Indre n’a pas encore déclenché le plan grand froid, mais elle a demandé l’augmentation du nombre de maraudes pour mettre à l’abri les personnes dans le besoin.

« Mobilisée » contre le froid. La préfecture de l’Indre a demandé à ses partenaires associatifs d’amplifier leur mobilisation pour venir en aide à ceux qui sont dehors pendant cette période de froid.

Trois maraudes de plus à Châteauroux

Si les associations telles Solidarité Accueil et Emmaüs ont été appelées à plus de vigilance, la Croix Rouge a quant à elle dû augmenter son travail pour le Samu social, à Châteauroux et dans les alentours.

De lundi 16 à vendredi 20 janvier inclus, une trentaine de bénévoles maraudent donc tous les soirs, cinq fois en une semaine, soit trois de plus que d’habitude pendant la période de froid (les mardis et jeudis de novembre à mars). Ils tiennent aussi un petit chalet, place Voltaire, également cinq soirs au lieu de deux, dans lequel ils distribuent de la nourriture et orientent ceux qui en ont le besoin vers des hébergements d’urgence en appelant notamment le 115.

Ce dispositif n'est mis qu'en place qu'à Châteauroux car c'est là qu'il y a le plus de besoin, selon la préfecture. Pour l’instant, aucun élargissement ni aucune prolongation à la semaine suivante ne sont prévus – cela dépendra des températures. Depuis le mois de novembre, par ailleurs, trente-et-une personne ont été rencontrées lors des maraudes de la Croix Rouge.

103 places d’hébergement d’urgence et d’abri de nuit dans l’Indre

Ce mardi 17 janvier, la préfecture de l’Indre a communiqué les chiffres de l’hébergement social : 103 places sont disponibles dans le département pour une seule nuitée, 75 en d’hébergement d’urgence, essentiellement à Châteauroux, et 28 dans des abris de nuit dispatchés sur le territoire indrien. En détail : neuf places à Issoudun, quatre à Déols, quatre à La Châtre, quatre au Blanc, trois à Buzançais, une à Valençay, une à Chabris, une à Vatan et une à Chatillon-sur-Indre. Toutes sont mobilisées toute l'année pour héberger, chaque nuit, les personnes dans le besoin. Mais elles le sont tout particulièrement pendant les périodes de froid.

Ces 103 lits s’ajoutent aux 300 places d’hébergement à court et moyen terme existantes dans le département. Elles s’ajoutent aussi aux 200 places réservées aux demandeurs d’asile et aux réfugiés. Au total, plus de 600 places d’hébergement de tout type sont donc réparties sur le territoire indrien.

La préfecture de l’Indre n’a pas encore déclenché le plan grand froid, les températures n’étant pas assez basses. Il faudrait que le mercure soit en-dessous de zéro pendant la journée et entre moins cinq et moins dix degrés pendant la nuit, et ce au moins deux jours de suite.