Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

CARTE - La population de la Dordogne en baisse, à 413.418 habitants

-
Par , France Bleu Périgord

La Dordogne comptait 413.418 habitants au premier janvier 2018. Ce sont les chiffres arrêtés par l'Insee suite au recensement d'il y a deux ans. Le Périgord a perdu environ 1% de ses habitants entre 2013 et 2018. Surtout à cause du vieillissement de la population

Périgueux voit sa population stagner, Bergerac en forte baisse
Périgueux voit sa population stagner, Bergerac en forte baisse © Radio France - Antoine Balandra

La Dordogne perd des habitants. C’est le résultat du dernier recensement de l’Insee, basé sur des chiffres arrêtés à 2018. Il y avait 413.418 habitants en 2018 en Périgord soit environ 3.000 habitants perdus en trois ans.

Et même une baisse de 1% par an en 5 ans entre 2013 et 2018. La Dordogne est le département de Nouvelle Aquitaine qui perd le plus de population après la Creuse !

Cela s’explique essentiellement par le vieillissement de la population : plus de décès que de naissance et un solde migratoire positif, mais qui ne compense pas. Depuis 8 ans maintenant, la population baisse doucement en Périgord. 

Mais il y a de fortes disparités : d’abord Périgueux voit sa population stagner. Son agglo attire du côté de Boulazac (+0.8% par an sur 5 ans) ou de Coursac…. Coursac qui voit sa population augmenter de près de 7.5% en cinq ans.

Coulounieix-Chamiers continue de voir partir ses habitants : près de -10% sur 10 ans. C’est l’une de plus fortes baisse de Nouvelle-Aquitaine rapportée à la population communale totale. Globalement le nord du département souffre lui aussi : Nontron, Brantôme, Thiviers perdent toutes des habitants essentiellement cette fois à cause du vieillissement de la population (mais leur solde migratoire est positif).

La carte des communes de Dordogne

Dans la carte ci-dessous, vous pouvez découvrir le taux de croissance de votre commune. Plus elle est rouge, plus elle perd des habitants entre 2013 et 2018. Plus elle est bleue, plus elle en gagne. N'hésitez pas à passer votre souris (sur ordinateur) ou à cliquer (sur mobile) dessus pour voir les infos s'afficher.

Bergerac voit sa population baisser drastiquement : -5% sur 5 ans entre 2013 et 2018. C'est également l'une des plus fortes baisses de Nouvelle-Aquitaine.

Pourtant des secteurs tirent encore leur épingle du jeu. L’ouest et le sud ouest du département, voient arriver de nouvelles populations sans doute à cause de la proximité avec la Gironde. +25% d’habitants à Thénac ou à Saint Géraud de Corps sur 5 ans. Ou encore +2% à Montpon toujours entre 2013 et 2018.

La Nouvelle Aquitaine globalement attire en revanche : +2.5% d’habitants sur 5 ans contre +2% en moyenne en France. C’est la Gironde qui voit son nombre d’habitants augmenter le plus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess