Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

CARTE - Réorganisation des finances publiques dans la Marne : les syndicats alertent les élus

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Les syndicats des Finances publiques alertent sur la réorganisation du réseau de trésoreries dans la Marne. Le projet prévoit la réduction du nombre d'agents dans les communes rurales, et la mise en place de points de proximité. France Bleu vous dévoile le carte, en discussion.

Des accueils de proximité vont être crées pour remplacer les trésoreries.
Des accueils de proximité vont être crées pour remplacer les trésoreries. © Radio France - Sophie Constanzer

Reims, France

Alors que le ministre des comptes publics a annoncé mardi la suppression de 4800 postes aux Finances publiques sur les 3 prochaines années, c'est tout le réseau des trésoreries et des centres d'impôts qui va être réorganisé. Dans la Marne, le projet est en cours de discussions avec les élus du département. Il prévoit selon la carte des syndicats, la suppression des 14 trésoreries, remplacées par 5 centres de gestion dans les plus grandes villes, et dans les plus petites communes des accueils de proximité.  

De moins en moins d'agents des Finances publiques en milieu rural

Dans le sud marnais par exemple, la trésorerie de Sézanne et celle de Montmirail devraient disparaître. Or celle de Montmirail couvre un bassin de 8000 habitants selon Sébastien Maquis de la CGT des Finances publiques. "Cette trésorerie qui ouvre quasi quotidiennement et qui rend des services au niveau fiscal et au niveau des collectivités locales, demain elle sera fermée : en remplacement c'est un point de contact où vous auriez potentiellement un agent des Finances publiques...". Le directeur des Finances publiques de la Marne confirme : il n'y aura plus qu'un agent, au lieu de 4 aujourd'hui à Montmirail. Et le service rendu sera "différent". 

"Ces petits points plus nombreux qu'actuellement qui apparaissent sur la carte (cf. deuxième carte), faut se dire les choses c'est une tromperie ! On ne peut pas assurer un service public de proximité de meilleure qualité en concentrant l'ensemble des métiers et le plein exercice des compétences sur les zones urbaines et en supprimant une centaine d'emplois dans les 3 ans : c'est un mensonge", souligne Sébastien Marquis, de la CGT Finances publiques dans la Marne. Faire mieux avec moins d'agents dans la Marne qui compte près de 750 agents des finances publiques, c'est donc l'équation sur la table. 

Deux centres des impôts pour les particuliers à Reims et Châlons 

Alors quel accueil dans les points de proximité ? "L'idée c'est pas de pouvoir répondre à toutes les questions les plus pointues mais les plus fréquentes et de pouvoir également lorsqu'on a besoin d'un contact avec quelqu'un de plus compétent proposer un rendez-vous", explique Etienne Effa le directeur des Finances publiques de la Marne. Et il poursuit : _"évidemment qu'avec moins d'agents et une organisation à changer, on rend moins de services_, mais on veut rendre un meilleur service aux usagers et aux élus"

L'autre pan d'activité des Finances publiques concerne le service aux collectivités -recouvrer les factures, payer les agents...- et occupe la moitié des agents du département. Du côté de la direction des Finances publiques de la Marne, on assure que le service aux collectivités sera mieux rendu car les trésoreries disparaissent mais il y aura un conseiller par secteur. 

Les premières fermetures de trésoreries dès début 2020 ?

La consultation "déjà très avancée" selon le directeur des Finances publiques de la Marne, doit durer jusqu'au mois d'octobre avec les élus du département. Et en attendant, les agents des Finances publiques sont appelés à faire grève le 16 septembre. Car selon les syndicats, les premières fermetures de trésoreries dans la Marne pourraient intervenir dès le début de l'année 2020.

Le président des maires ruraux de la Marne y voit en tout cas une nouvelle régression des services publics sur le territoire. Thierry Barba, maire de Ville-en-Tardenois devrait garder son accueil de proximité dans la commune mais le constat est clair selon lui : "en 5 ans, on avait deux jours de présence de la perception sur la commune, aujourd'hui on a plus qu'une demi journée ! on perd en temps de présence des agents sur place, et de toute façon on pousse de plus en plus les gens à se rendre dans les grosses villes"

Quand vous demandez un délai de paiement, c'est pas via l'informatique que vous pouvez le faire aujourd'hui

Car si les syndicats admettent que de plus en plus de démarches des particuliers (60 % des déclarations d'impôts se font en ligne dans la Marne) se font par internet, il y a bien des démarches qui ne sont pas encore possibles en ligne : "quand vous voulez demander un délai de paiement, là actuellement c'est pas via l'informatique que vous pouvez le faire donc si faut faire 30 km pour demander un étalement d'une facture ça devient compliqué", souffle Sébastien Maquis de la CGT, qui appelle les élus ruraux à se mobiliser. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu